Chelsea Manning sera conférencière invitée à l’événement C2 Montréal

MONTRÉAL — La lanceuse d’alerte américaine Chelsea Manning sera l’une des conférencières de l’événement C2 Montréal qui se tiendra du 23 au 25 mai.

C2 Montréal, une organisation qui affirme rassembler des décideurs pour façonner et réinventer l’avenir des affaires, affirme que l’ex-soldate américaine transgenre abordera notamment les thèmes de la défense des droits de la personne, dont ceux des minorités sexuelles, et de la diversité dans l’industrie des nouvelles technologies.

Selon Richard St-Pierre, président de C2 Montréal, il s’agira de la première visite de Chelsea Manning au Canada. Ce sera également sa première conférence internationale depuis sa sortie de prison.

Chelsea Manning, une ancienne analyste du renseignement militaire américain auparavant connue sous le nom de Bradley Manning, a été arrêtée en 2010 pour avoir transmis à WikiLeaks 700 000 documents confidentiels de l’armée américaine portant sur les guerres en Irak et en Afghanistan.

Elle a été condamnée à 35 ans de prison en 2013. Elle aura passé un total de sept ans en détention avant que sa peine soit commuée par le président Barack Obama dans les derniers jours de sa présidence.

Chelsea Manning est la première personne à avoir bénéficié d’une thérapie de réassignation sexuelle dans une prison militaire américaine.

En septembre dernier, l’ex-soldate avait été refoulée au poste frontalier de Saint-Bernard-de-Lacolle alors qu’elle tentait de se rendre à Montréal puis à Vancouver.

Dans une lettre du ministère de l’Immigration du Canada que Mme Manning avait rendue publique, le gouvernement expliquait qu’elle avait été refusée en vertu d’une disposition de la Loi sur l’immigration qui prévoit qu’un visiteur est inadmissible s’il a été condamné pour un crime commis à l’extérieur du Canada et qui, s’il était commis au pays, serait passible d’une peine d’emprisonnement d’au moins 10 ans.