Chine: Un éléphant errant est renvoyé chez lui

PÉKIN, Chine — Un membre du troupeau d’éléphants qui a quitté une réserve naturelle et s’est approché des villes dans le sud-ouest de la Chine a été endormi et renvoyé à la réserve, après s’être éloigné de ses camarades.

Les éléphants ont capturé l’imagination du pays après être partis de la réserve de la province du Yunnan, l’an dernier, et avoir marché plus de 500 kilomètres vers le nord. Ils se sont rendus à proximité de la grande ville de Kunming avant de repartir vers le sud, mais ils sont encore loin de chez eux.

Un éléphant mâle solitaire qui avait abandonné le troupeau il y a plus d’un mois a été capturé mercredi près de la ville de Yuxi et renvoyé à la réserve naturelle nationale de Xishuangbanna, à quelque 300 kilomètres de là, selon le gouvernement.

L’éléphant est âgé de 10 ans et pèse 1,8 tonne. Il errait près de zones habitées depuis lundi, ce qui a incité les autorités à intervenir pour réduire les risques pour le public.

L’éléphant a été endormi avec un dard, placé dans une cage et ramené à la maison dans un camion, rapporte le quotidien gouvernemental China Daily. Il semblait en santé et n’était pas blessé, a indiqué sur les réseaux sociaux le gouvernement du Yunnan.

Le troupeau comptait seize individus quand il est sorti de la réserve. Deux ont rebroussé chemin et un bébé est né en cours de route. Les responsables assurent que les animaux restants — six femelles, trois mâles, deux adolescents et trois éléphanteaux — semblent en santé.

Plus de 200 personnes munies d’une vingtaine de drones et de dizaines de véhicules suivent les éléphants.

Les autorités ont fermé des routes pour leur permettre de passer et demandé aux résidents de rester à l’intérieur s’ils traversent un village. Des tonnes de nourriture ont été éparpillées pour les attirer à l’écart.

La télévision officielle fournit les plus récents développements plusieurs fois par jour et les éléphants sont très populaires sur les réseaux sociaux.

Un message concernant la capture et le rapatriement du mâle solitaire, sur le microblogue Sina Weibo, a été vu près de 16 millions de fois mercredi et jeudi. Une vidéo mise en ligne par le quotidien du Parti communiste a été partagée 1200 fois.

Les éléphants ont endommagé les récoltes, mais on ne rapporte pas de blessures.

Les pertes frisaient le million de dollars américains en date du 28 juin, selon les responsables.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.