Chronologie d’un carnage dans une petite ville de la Nouvelle-Écosse

PORTAPIQUE, N.-É. — Les autorités affirment qu’au moins 17 personnes sont mortes après qu’un tireur vêtu d’un uniforme de policier s’est déchaîné dans un milieu rural de la Nouvelle-Écosse samedi soir.

Le supect fait partie des 17 morts.

Le carnage s’est terminé par une poursuite policière qui a duré jusqu’à dimanche. Voici une chronologie des événements. Toutes les heures sont locales.

Samedi 18 avril

23h30. La Gendarmerie royale du Canada (GRC) en Nouvelle-Écosse affirme qu’elle répond à une plainte concernant des armes à feu dans la petite ville rurale de Portapique. Le corps policier indique que les gens devraient éviter la zone et verrouiller leurs portes.

Le Surintendant Chris Leather a déclaré plus tard que les officiers qui sont arrivés sur les lieux ont trouvé «plusieurs victimes» à l’intérieur et à l’extérieur d’une maison, mais que le tireur avait disparu.

Christine Mills, une résidente, a affirmé que c’était une nuit effrayante pour la petite ville, qui s’est soudain remplie d’officiers armés qui patrouillaient dans les rues. Dans la matinée, des hélicoptères ont survolé le ciel à la recherche du suspect.

Dimanche 19 avril

8 h: La GRC affirme être toujours sur les lieux et décrit l’enquête comme une «situation de tireur actif». Ils disent aux résidents de rester chez eux.

«Vous ne voyez peut-être pas la police, mais nous sommes là avec vous», avisent-ils sur Twitter.

8 h 55: La police identifie publiquement Gabriel Wortman, 51 ans, comme le tireur présumé et rend publique sa photo.

10 h 15: La police dit que Gabriel Wortman porte peut-être un uniforme de la GRC et conduit ce qui semble être un véhicule de la GRC. Ils notent que la différence entre sa voiture et les vrais véhicules de la GRC est le numéro derrière la lunette arrière: le numéro de voiture de Wortman est le 28B11.

10 h 20: La GRC affirme que Gabriel Wortman se trouve dans la région de Central Onslow et Debert. Ils exhortent les gens à rester à l’intérieur et à éviter la zone.

11 h: La police déclare que Gabriel Wortman avait été vu pour la dernière fois en direction sud sur la route 102 vers Halifax depuis la région de Brookfield.

11 h 20: La GRC indique que le suspect a changé de véhicule et il est maintenant dans un véhicule utilitaire sport (VUS)  argenté – un Chevrolet Tracker.

11 h 40: La GRC a tweeté que Gabriel Wortman est désormais en détention. Il a été arrêté dans une station-service à Enfield, en Nouvelle-Écosse, où un corps pouvait être vu gisant sur le sol. Une source proche du dossier qui n’a pas été autorisée à parler publiquement confirme par la suite à La Presse canadienne que le suspect est mort.

16 h 40: Le syndicat qui représente les agents de la GRC affirme qu’un de ses membres a été tué dans le carnage. Il indique qu’un autre agent a été blessé.

18 h: La GRC tient une conférence de presse et confirme que l’agente Heidi Stevenson, qui comptait 23 ans de service, a été tuée au cours de la chasse à l’homme. La gendarmerie indique qu’un deuxième policier a été blessé. La GRC affirme également que «plus de 10 personnes» ont été tuées, mais elle n’est pas en mesure de donner un nombre exact.

La commissaire de la GRC, Brenda Lucki, a confirmé à La Presse canadienne tard dimanche soir que le nombre de morts était maintenant de 17, surpassant le nombre de victimes lors de la tuerie de l’École polytechnique en 1989, à Montréal

Les plus populaires