CHSLD Les Floralies: les résidents désormais entre «bonnes mains», assure le CIUSSS

MONTRÉAL — Les résidents des CHSLD privés Les Floralies où sont survenus des actes de violence et de négligence, dans l’ouest de Montréal, sont maintenant entre «de bonnes mains», mais beaucoup de travail reste à faire.

C’est la situation qu’a décrite la PDG par intérim du CIUSSS de l’Ouest-de-l’île-de-Montréal (COMTL) au lendemain de la publication d’un rapport d’enquête dévastateur commandé par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

L’enquêteur Michel Delamarre a confirmé que de la «maltraitance sous toutes ses formes» a eu lieu à l’intérieur des deux CHSLD situés dans les arrondissements de LaSalle et de Lachine.

Ses constats font notamment état de résidents déshydratés et de marques de violence physique, dont des ecchymoses. Il précise que des préposés aux bénéficiaires ayant commis ces gestes ont été congédiés.

La PDG du COMTL, Najia Hachimi-Idrissi, a indiqué vendredi que quatre employés ont été congédiés et que six mesures disciplinaires ont été portées dans les derniers mois, à la suite d’une vingtaine de dossiers déposés au Commissaire aux plaintes et à la qualité des services.

«On applique une tolérance zéro à l’égard de la maltraitance», a-t-elle affirmé.

Selon Mme Hachimi-Idrissi, le reste des cas traités nécessitaient des interventions sur le plan de la formation du personnel.

La dirigeante du COMTL faisait le point sur les mesures entreprises pour améliorer les conditions de vie des résidents. Depuis le 1er septembre, son organisation agit comme administrateur provisoire des résidences Les Floralies après que celles-ci ont été placées sous tutelle pour une période de six mois.

«La situation est maintenant stable depuis un certain temps. Nos résidents âgés reçoivent les soins et les services dont leur santé requiert. Cependant, nous reconnaissons qu’il reste encore beaucoup à faire pour assurer la pérennité des efforts investis dans ces installations au cours des derniers mois», a détaillé Mme Hachimi-Idrissi en conférence de presse.

Elle a expliqué que des évaluations cliniques ont été menées auprès de l’ensemble des résidents et un plan d’intervention a été établi pour chacun.

«Personne n’a fermé les yeux»

Cinq CIUSSS et les CISSS de Montréal et de la Montérégie avaient dans les dernières années des ententes d’achat de services avec Les Floralies pour des places d’hébergement permanent ou transitoire.

Ceux-ci avaient mené de multiples interventions auprès des deux CHSLD pour apporter des correctifs à la qualité des soins. Toutefois, la situation ne s’est renversée qu’une fois l’enquête et l’administration provisoire en place, a noté l’enquêteur Delamarre.

Il estime que les nombreuses ententes d’achat de places et leur gestion en silo ont causé un «désordre» et que personne n’avait un portrait global de la situation.

Mme Hachimi-Idrissi convient que c’est au moment où les différents CIUSSS et CISSS se sont rencontrés qu’ils ont eu une meilleure vue d’ensemble.

«Avec le recul, on aurait dû, disons, intensifier nos interventions plus rapidement. (…) Personne n’a fermé les yeux sur la situation», a-t-elle déclaré, précisant avoir désormais davantage de leviers pour intervenir.

M. Delamarre a formulé 21 recommandations, notamment de mettre en oeuvre un plan d’action aux Floralies, de revoir la fréquence des visites d’inspection et d’assurer une meilleure coordination entre les CIUSSS et les CISSS lors d’ententes d’achat de services, qui doivent aussi être normalisées, selon lui.

La nouvelle ministre déléguée à la Santé et aux Aînés, Sonia Bélanger, a promis d’agir à la lumière des conclusions du rapport. Elle a annoncé jeudi plusieurs mesures qui toucheront l’ensemble du réseau des établissements privés.

La ministre a dit qu’elle n’hésiterait pas à recourir à une administration provisoire pour les CHSLD et RPA pris en défaut.

À l’heure actuelle, deux autres CHSLD sont sous tutelle, soit ceux des Boisés Sainte-Thérèse, dans les Laurentides, et du Domaine Saint-Dominique, à Québec.

Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.