CHSLD: Même les volontaires non qualifiés sont bienvenus, dit Legault

Québec appelle à l’aide même les volontaires sans aucune qualification pour sauver les résidants des Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

François Legault a annoncé vendredi que les critères exigés pour contribuer à l’effort avaient été abaissés, afin d’élargir le bassin de main-d’oeuvre. Jeudi, le premier ministre avait lancé un appel insistant aux 9500 employés du réseau de la santé actuellement en congé pour qu’ils reviennent, mais il semble maintenant que ce n’est pas suffisant.

«Nous étions mal préparés: lorsque ce virus entre dans une résidence pour aînés, c’est un peu comme mettre le feu dans le foin, tout brûle rapidement», a-t-il déclaré à sa conférence de presse quotidienne pour faire le point sur la lutte à la COVID-19.

Il demande aux intéressés de s’inscrire par l’entremise du site «jecontribue», s’ils sont disponibles à plein temps, même s’ils ne sont pas qualifiés. 

«J’espère que ça va attirer beaucoup plus de gens, des milliers de personnes, a affirmé la ministre de la Santé, Danielle McCann, au côté du premier ministre. Au départ, on avait besoin d’expertise, là on a besoin de bras.»

Les volontaires seront payés à l’échelon de base, comme aide de service, au taux horaire de 21,28 $ avec les primes, soit 777 $ par semaine ou 3368 $ par mois.

Masques

Par ailleurs, le directeur de la santé publique, Horacio Arruda, recommande désormais le port du masque en public comme moyen supplémentaire pour enrayer la pandémie.

Le masque est recommandé lorsqu’il est impossible de respecter la distanciation sociale de deux mètres, par exemple dans les transports en commun. M. Arruda a toutefois de nouveau rappelé que le port du masque ne suffit pas à protéger les individus. Il faut donc continuer à se laver les mains, etc.

CHSLD privés

Le gouvernement a en outre confirmé qu’il envisage de devenir propriétaire de la quarantaine de CHSLD privés non conventionnés du Québec.

«Je n’exclus pas ça», a dit M. Legault. L’État examine actuellement les contrats et plusieurs viendraient à échéance bientôt, ce qui faciliterait la transition vers le réseau public.

Maisons des aînés

Le premier ministre a par ailleurs fait savoir qu’il allait «accélérer» la réalisation de son engagement électoral de construire des maisons des aînés. Ces établissements sont censés être en quelque sorte des CHSLD à dimension humaine, avec des chambres individuelles, avec des salles de bain privées, etc.

«Il faut qu’il y ait plus d’espace, pour éviter que le feu prenne comme dans une grange», a-t-il justifié.

«Se déprogrammer»

Enfin, le premier ministre et M. Arruda ont également tenté de dédramatiser le déconfinement progressif à venir. La situation est sous contrôle hors des CHSLD et le Québec ne peut attendre la découverte d’un vaccin pour que les activités reprennent, ont-ils plaidé.

«Il faut se déprogrammer, a déclaré M. Legault. On a besoin que le Québec renaisse.»

Les commentaires sont fermés.

j’aimerais bien m’inscrire afin de contribuer mais je n’y arrive. ca fait plusieurs fois que je remplis la demande et c’est assez compliqué car apres avoir passé un bon bout de temps a remplir le questionnaire je me suis rendue compte que j’étais dans le ciuss qui n »est pas de ma region. J’aimerais bien trouver le formulaire pour mon territoire ou je vis ( soit Québec et ou Charlevoix

J,ai travaillé dans le milieu de résidence travaillais comme serveuse et aussi j,ai travaillé à Hospital Ste Marie plus jeune comme aidant j,aime beaucoup les personnes âgées .Aujourd’hui j,aimerais travailler encore dans le domaine pour servir notre pays en détresse.

Les plus populaires