Cibles insuffisantes de réduction des GES: de jeunes ontariens devant le tribunal

TORONTO — Un tribunal ontarien entendra lundi les arguments de sept jeunes militants qui allèguent que le gouvernement provincial a fixé des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre dangereusement bas.

Ils soutiennent que l’objectif — réduire les émissions de 30% par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2030 — viole les sections sur la vie et la sécurité de la personne de la Charte des droits et libertés, ainsi que la discrimination fondée sur l’âge.

Selon eux, les jeunes porteront un fardeau disproportionné du changement climatique.

Le gouvernement précédent s’était fixé comme objectif de réduire les émissions de 37% par rapport aux niveaux de 1990 d’ici 2030.

Le gouvernement de l’Ontario demande au tribunal de rejeter la poursuite, s’opposant au «contrôle judiciaire sur la politique environnementale et climatique».

Les avocats de la province affirment que l’Ontario ne nie pas que les changements climatiques sont causés par les actions humaines et reconnaissent les risques qu’ils posent pour la santé de la population, mais ils rappellent que les jeunes doivent prouver que la nouvelle cible de la province causerait ou contribuerait à ces dommages.

Les avocats du gouvernement soutiennent que les jeunes n’ont pas réussi à le prouver, notant que l’Ontario contribue à moins de 1% des émissions mondiales.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.