Cimenterie de Joliette: 14 mois de lock-out; 2e rejet des offres patronales

MONTRÉAL — En lock-out depuis 14 mois, les travailleurs de la cimenterie Ash Grove à Joliette ont une fois de plus rejeté les offres patronales de l’employeur, le Groupe CRH.

Lors d’une assemblée, c’est à l’unanimité qu’ils ont rejeté pour une deuxième fois les offres patronales.

Le premier rejet des offres de l’employeur, aussi unanime, remonte au mois de janvier dernier, précise le syndicat Unifor, affilié à la FTQ, qui représente les travailleurs de la production et des bureaux.

L’employeur, le Groupe CRH, a mis les 130 travailleurs en lock-out le 22 mai 2021, il y a maintenant 14 mois.

Unifor affirme que l’employeur demande des concessions relatives à la sous-traitance et plus de «flexibilité» de la part des travailleurs.

Les parties sont déjà en conciliation.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.