Cinq détenus déclarés positifs à la COVID-19 dans des établissements fédéraux

OTTAWA — Le Service correctionnel du Canada a indiqué mercredi que cinq détenus avaient été déclarés positifs à la COVID-19, au Québec, au Manitoba et en Alberta. 

L’agence précise que la recherche des contacts est en cours et que des tests sont proposés dans les trois institutions concernées.  Les cinq détenus – deux à Drummondville, un à Stony Mountain, au Manitoba, et deux à l’Établissement pour femmes d’Edmonton – ont été placés en isolement médical.  

Aucun des établissements fédéraux n’autorise actuellement les visiteurs.  

Alors que le nombre de cas augmente à travers le pays, le Service correctionnel affirme qu’il continue de surveiller l’état de santé des employés et d’équiper les agents correctionnels et les détenus de masques chirurgicaux, en plus de mesures de nettoyage accrues.  

Les systèmes judiciaires et correctionnels fédéraux ont adopté plusieurs mesures pour réduire le nombre de détenus afin de limiter les risques de transmission dans les établissements. On a notamment procédé à la libération anticipée de délinquants à faible risque et à la libération conditionnelle prolongée. On a aussi offert des solutions de rechange pour les personnes en attente d’un procès ou d’une peine.

Laisser un commentaire