Cinq personnes arrêtées dans une fusillade mortelle au Mall of America au Minnesota

BLOOMINGTON, Minn. — Cinq personnes ont été arrêtées dans le cadre de la fusillade qui a tué un jeune homme de 19 ans au Mall of America et qui a entraîné le confinement de ce gigantesque centre commercial des États-Unis pendant l’un des derniers jours de la saison des achats des Fêtes, a rapporté la police samedi.

Lors d’une conférence de presse en soirée, le chef de la police de Bloomington, Booker Hodges, a annoncé les arrestations liées à la fusillade de vendredi soir dans cette banlieue de Minneapolis. Il a déclaré que tous feraient face à des accusations de meurtre, a rapporté le journal Star Tribune.

M. Hodges a déclaré que les suspects arrêtés étaient deux hommes de 18 ans et trois adolescents de 17 ans, selon le Star Tribune, et qu’ils ont été arrêtés le matin dans une maison à proximité de la ville de Saint Louis Park, par des officiers de l’équipe SWAT de trois juridictions.

Le chef de police a ajouté que l’un des suspects de 18 ans serait le tireur, bien qu’un autre suspect puisse également avoir tiré avec une arme. Un sixième suspect était toujours recherché.

«À Bloomington, si vous venez ici et assassinez des gens dans notre centre commercial, vous aurez (une de ces tenues) à Noël», a indiqué le journal en citant M. Hodges, qui brandissait un uniforme de prisonnier orange.

Le gouverneur du Minnesota, Tim Walz, a écrit sur Twitter samedi que la fusillade dans le centre commercial était «absolument inacceptable. Nous sommes en contact avec les responsables locaux pour leur fournir le soutien et les ressources dont ils ont besoin.»

La police n’a pas encore identifié le jeune homme de 19 ans tué, mais le chef de la police et le maire de Bloomington, Tim Busse, se sont entretenus avec les proches de l’homme.

Les coups de feu tirés vendredi dans le magasin Nordstrom qui se trouve dans le plus grand centre commercial du pays ont fait fuir les clients effrayés. Un passant aurait eu sa veste effleurée par une balle.

Il semble y avoir eu une sorte d’altercation entre deux groupes qui a dégénéré en une bagarre, et quelqu’un a sorti une arme à feu et a tiré plusieurs fois sur la victime, selon la police. L’incident a duré un total d’environ 30 secondes.

Un policier de Bloomington qui se trouvait à proximité – l’un des 16 agents en poste au centre commercial ce jour-là – a entendu les coups de feu vers 19 h 50. L’agent a tenté de sauver la vie de la victime, mais n’a pas réussi.

Le confinement a duré environ une heure avant que le centre commercial n’annonce sur Twitter que les clients étaient priés de sortir à l’extérieur. Des vidéos publiées sur les médias sociaux ont montré des personnes se cachant dans les magasins, et une annonce dans le centre commercial a averti les gens de se mettre à l’abri.

Depuis son ouverture en 1992, le Mall of America est une destination touristique et un lieu de rassemblement pour la communauté. Il interdit les armes à feu sur les lieux, mais les clients ne sont généralement pas tenus de passer par des détecteurs de métaux. En octobre, le centre commercial a déclaré qu’il testait un «système de détection d’armes» à l’une de ses entrées.

Le centre commercial a été placé en situation de confinement en août après qu’une fusillade ait fait fuir certains clients, et deux personnes ont été blessées la veille du Nouvel An lors d’une altercation apparente.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.