Cinq personnes sont toujours hospitalisées après l’explosion dans une raffinerie

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — Cinq des huit travailleurs qui ont été blessés lors d’une explosion dans une raffinerie de Terre-Neuve-et-Labrador la semaine dernière sont toujours hospitalisés, selon les propriétaires.

Dans un communiqué de presse publié vendredi, l’entreprise Braya Renewable Fuels a assuré qu’elle offrait des services et du soutien aux familles des travailleurs qui ont été blessés lors de l’incendie du 2 septembre.

Les propriétaires de la raffinerie n’ont toutefois pas précisé l’état de santé des travailleurs.

La raffinerie, qui est un employeur majeur dans la région, a déjà été une usine de production de pétrole, mais elle a entrepris une conversion vers le diesel renouvelable et le carburant durable.

Plus de 600 travailleurs participent à ce processus de conversion.

L’entreprise a déjà annoncé qu’elle préparait le retour au travail de ses employés, mais que des séances d’information sont d’abord prévues à la fin de la semaine prochaine. Son objectif est de relancer ses activités dans la semaine du 19 septembre.

Des représentants de la division de la santé et de la sécurité au travail de la province enquêtent sur l’incident, selon l’entreprise, et le plan de retour au travail pourrait être modifié en fonction des conclusions des enquêteurs.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.