Claire Samson en réflexion sur son avenir: Legault ne cherche pas à la retenir

QUÉBEC — Le premier ministre François Legault n’a rien fait vendredi pour indiquer à la députée d’Iberville, Claire Samson, qu’elle était toujours la bienvenue dans le caucus caquiste.

En entrevue à La Presse canadienne jeudi, Mme Samson avait indiqué qu’elle était en réflexion sur son avenir et qu’elle songeait à quitter la politique. La semaine précédente, elle avait appris qu’elle était écartée du conseil des ministres, une décision de M. Legault difficile à accepter pour elle.

Vendredi, à Montréal, lors d’une conférence de presse, des journalistes ont demandé au premier ministre si, dans les circonstances, Mme Samson devait démissionner.

D’abord en français, puis en anglais, M. Legault a renvoyé la balle à Mme Samson, sans lui tendre la main. Il n’a pas dit s’il souhaitait qu’elle demeure dans son équipe, affirmant plutôt que la décision de rester ou partir lui appartenait à elle.  

«C’est sa décision pour ce qui est de la suite des choses de décider ce à quoi ressemblera son avenir», a-t-il commenté en anglais, ne cherchant pas à la retenir.

Durant l’entrevue de jeudi, Mme Samson déplorait le fait d’avoir été écartée, mais aussi de n’avoir reçu aucune explication de la part du premier ministre, malgré ses états de services. 

M. Legault a confirmé vendredi qu’il n’avait eu récemment aucune conversation avec sa députée.

«Je ne lui ai pas parlé», a-t-il dit, sans élaborer.

Encore secouée par les événements récents, Mme Samson est en congé de maladie depuis l’assermentation du conseil des ministres, pour un temps indéterminé. La députée souffre d’épilepsie depuis des années.

Élue en 2014, réélue le 1er octobre avec une forte majorité et 47 pour cent du vote sous la bannière caquiste, son parcours la prédestinait à devenir ministre de la Culture et des Communications, après avoir été une gestionnaire de haut niveau du secteur des médias: présidente-directrice générale de l’Association québécoise de la production médiatique, directrice générale des communications et directrice générale de la programmation au réseau français de Radio-Canada, vice-présidente à la direction et chef des opérations de TQS et vice-présidente des communications à TVA.

Les plus populaires