Coeur de pirate prend les rênes de l’étiquette de disque Dare To Care

MONTRÉAL — Béatrice Martin, alias Coeur de pirate, a annoncé mercredi qu’elle a fait l’acquisition de la maison de disques Dare To Care. 

L’auteure-compositrice-interprète est enthousiaste à l’idée de diriger la maison de disques québécoise. Sa priorité sera notamment de veiller au bien-être des artistes, a-t-elle fait savoir dans un message sur Instagram

En août dernier elle avait fait part de son intention de racheter Dare To Care dans la foulée des dénonciations d’agressions et de harcèlement sexuels, sur les réseaux sociaux. 

La chanteuse prend donc les rênes de cette étiquette qui compte de nombreuses pointures de la chanson populaire au Québec depuis une vingtaine d’années.  

Parmi les visages familiers, on compte Coeur de pirate, mais également les soeurs Boulay, Jean Leloup, Fanny Bloom, Evelyne Brochu, Émile Bilodeau et jusqu’à l’été dernier, Bernard Adamus. 

Ce sont des dénonciations en ligne visant ce dernier qui ont poussé l’étiquette de disques à abandonner l’artiste. 

En juillet, l’ADISQ avait par ailleurs décidé d’exclure Dare To Care Records et le chanteur Bernard Adamus de ses remises de prix.

«Depuis 20 ans, la maison de disques a fait grandir de nombreux artistes d’ici et m’a permis de devenir ce que je suis aujourd’hui. C’est un tout nouveau chapitre de la maison de disques qui s’écrit à compter d’aujourd’hui et je suis très fière de porter le flambeau», a indiqué Coeur de Pirate. 

———

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire