Commémoration des victimes de la COVID-19: la rose blanche comme emblème

QUÉBEC — Le gouvernement du Québec a choisi la rose blanche comme emblème de la Journée de commémoration nationale des victimes de la COVID-19 qui aura lieu le 11 mars.

Ce jour-là, il y aura exactement un an que l’Organisation mondiale de la santé décrétait l’état de pandémie. 

Le gouvernement profitera de cette journée de commémoration pour honorer les personnes décédées et souligner le dévouement du personnel du réseau de la santé et des services prioritaires.

L’emblème de la journée sera la rose blanche. Dans un communiqué diffusé vendredi, le gouvernement explique que la rose blanche évoque à la fois la force et la délicatesse.

«Cette fleur est associée à l’honneur et à la révérence. La rose blanche symbolise la sincérité des sentiments exprimés en hommage aux victimes de la COVID-19 et l’unité du peuple québécois.» 

Le gouvernement invite les Québécois à s’approprier cette journée solennelle en téléchargeant les symboles de la commémoration sur son site web.

Une cérémonie officielle aura lieu le 11 mars, à 12 h 10, sur le parvis de l’hôtel du Parlement. Elle sera diffusée en direct sur les ondes des grands réseaux de télévision. 

Seuls ceux qui auront reçu une invitation pourront assister en personne à la commémoration.

Déjà, on annonce que le premier ministre François Legault sera là, en présence de familles endeuillées et de représentants des services prioritaires.

Il sera également accompagné du lieutenant-gouverneur du Québec, du président de l’Assemblée nationale, d’une brochette de ministres, dont le ministre de la Santé, et des chefs des partis d’opposition.

Plusieurs gestes symboliques seront posés le 11 mars, y compris la mise en berne du drapeau du Québec sur les édifices gouvernementaux et l’observation d’une minute de silence.

Des activités sont également organisées par différentes villes et municipalités. Les lieux de culte annoncent qu’ils tiendront un temps de prière interreligieux en ligne le 11 mars, à 20 heures.

«Le 11 mars prochain, le Québec entier rendra hommage aux milliers de personnes qui ont perdu la vie cette dernière année en raison de la COVID-19», a déclaré M. Legault.

«Tous les Québécois et Québécoises accompagneront les familles et les proches des victimes dans leur deuil.

«Avec l’arrivée du printemps et le début de la vaccination, l’espoir renaît, et nous voyons enfin la lumière au bout du tunnel. Mais jamais nous n’oublierons les hommes et les femmes qui ont perdu leur vie.»

Le Québec a enregistré depuis un an plus de 290 000 cas de COVID-19, dont 10 455 décès.

Laisser un commentaire