Commission Laurent: reprise mercredi des audiences pour trois jours à Montréal

MONTRÉAL — Les audiences de la Commission sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse, présidée par Régine Laurent, reprennent pour trois jours ce mercredi à 9h00 à Montréal.

L’ordre du jour prévoit sept témoignages, notamment ceux de représentants du Centre de recherche universitaire sur les jeunes et les familles (CRUJeF) et du Regroupement de la valorisation de la paternité, et ceux de quelques universitaires. 

Lors de son bilan préliminaire des travaux dressé il y a trois semaines, Régine Laurent a affirmé que le gouvernement du Québec pouvait agir sans délai pour commencer à redresser la situation en matière de protection de la jeunesse.

Mme Laurent a aussi observé l’existence de programmes efficaces qui ont souffert d’un manque de moyens financiers et de la dispersion des efforts à la suite de nombreuses années de compressions budgétaires et de réformes de structures qui ont désarticulé le réseau à plusieurs égards.

Elle a dit avoir entendu souvent lors des audiences que depuis la création des CISSS et des CIUSSS, des parents ne savaient plus où trouver les intervenants impliqués dans leur dossier après les réformes ou se heurtaient à des points de service fermés ou dont la mission avait été changée.

Après que Mme Laurent ait dressé son bilan préliminaire, le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, a dit l’accueillir avec ouverture et a assuré que les recommandations ne seraient pas tablettées. Il s’est aussi avancé à mettre sur pied des mesures pour aider la première ligne d’ici le prochain budget du gouvernement.

Lionel Carmant dit avoir particulièrement apprécié l’approche d’investir en prévention.

Après les audiences de vendredi, il y aura ajournement jusqu’au 4 février.