Confinement au Collège Lionel-Groulx: un suspect d’âge mineur rencontré par la police

SAINTE-THÉRÈSE, Qc — Un suspect a été identifié et a été rencontré par les enquêteurs dans l’affaire du confinement au Collège Lionel-Groulx, a indiqué la Régie de Police Thérèse-de Blainville. Elle précise qu’aucune arme à feu n’est en cause et que le suspect offre son entière collaboration.  

L’individu arrêté est d’âge mineur et il n’est jamais entré dans l’établissement d’enseignement, soutient la police dans un communiqué.  

Le suspect est un résident de Sainte-Thérèse. Il aurait «déambulé dans les rues en périphérie du collège, avec un objet qui pouvait être facilement confondu avec une arme longue», mais il s’agissait plutôt «d’une arme jouet».  

Une opération policière a été déclenchée vendredi près du Collège Lionel-Groulx en raison d’un individu possiblement armé. Les étudiants et le personnel du cégep, situé à Sainte-Thérèse, ont été confinés à l’intérieur du bâtiment pendant près de quatre heures.  

Aucune personne n’a été blessée dans cette affaire.  

Le service de police a rappelé dans un communiqué publié samedi que «l’achat, le transport et la manipulation d’un jouet pouvant s’apparenter à une arme devraient toujours se faire de façon sécuritaire dans les lieux publics».

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.