Confinement au Nunavik après les premiers cas d’infection à la COVID-19

Un confinement est imposé aux 14 communautés du Nunavik à compter du vendredi 3 avril.

Tous les vols à destination et en partance du Nunavik ainsi qu’entre les communautés sont donc annulés jusqu’à nouvel ordre.

C’est ce qu’a déclaré la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik dans un communiqué publié jeudi soir.

Deux cas de la de COVID-19 ont été confirmés au Nunavik.

«Ce n’est pas une décision qui a été prise à la légère; nous croyons fermement qu’il s’agit de la meilleure façon de réduire le risque de transmission entre les communautés. Nous devons travailler ensemble afin de protéger les aînés et les membres les plus vulnérables de toutes nos communautés», a affirmé la directrice de la santé publique à la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik (RRSSSN), Dre Marie Rochette.

La décision a été prise par la Dre Marie Rochette, et le directeur du Service de la sécurité publique de l’Administration régionale Kativik (ARK), Jean-Pierre Larose.

« La mesure permet aux équipes d’intervention d’urgence locales de maintenir la situation sous contrôle et de donner à tous le temps de se préparer pour toute augmentation potentielle du nombre de cas positifs », a pour sa part indiqué, Jean-Pierre Larose.

Seuls les vols nolisés pour le transport du fret, de patients devant aller à un rendez-vous médical, de fournisseurs de soins de santé et autres travailleurs essentiels comme les policiers sont désormais autorisés.

« Les patients qui doivent se rendre à un rendez-vous médical, que ce soit à Kuujjuaq, à Puvirnituq ou à Montréal, ne pourront pas être accompagnés à moins qu’il s’agisse d’un patient mineur« est-il précisé dans le communiqué.

Commentaires
Laisser un commentaire