Consignes sanitaires: les policiers en Nouvelle-Écosse serrent la vis

HALIFAX — Les policiers en Nouvelle-Écosse n’hésitent pas à infliger des amendes aux citoyens insouciants qui ignorent les directives provinciales visant à empêcher la propagation de la COVID-19.

La Police régionale de Halifax a infligé dimanche une amende de 697 $ à une femme qui se promenait dans le parc Point Pleasant, à Halifax. Le parc est fermé aux visiteurs depuis que le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a décrété l’état d’urgence sanitaire le 22 mars dernier.

La voiture de la femme a aussi été saisie.

Samedi, le Service de police de Truro a donné une contravention à un homme de 65 ans qui n’avait pas observé la quarantaine obligatoire de 14 jours après être revenu dans la province. La police souligne qu’elle avait reçu plusieurs plaintes concernant cet homme qui «ignorait ouvertement» les consignes d’isolement.

Le directeur de la police, Dave MacNeil, a précisé que l’homme est accusé d’avoir enfreint la Loi provinciale sur la protection de la santé, qui prévoit une amende de 700 $ à 1000 $.

Les plus populaires