Contrôle des armes à feu: le maire de Pittsburgh dit avoir été menacé

PITTSBURGH — Le maire de Pittsburgh affirme avoir renforcé sa propre sécurité en réponse aux menaces, après que sa municipalité a récemment approuvé des mesures pour resserrer le contrôle des armes à feu.

Le maire Bill Peduto, un démocrate, a déclaré qu’il avait prolongé les heures de garde de son service de sécurité en soirée après avoir fait l’objet de «menaces de mort directes», en particulier autour de la question des armes à feu.

M. Peduto a indiqué qu’il avait averti la police de ces menaces et qu’il tentait de ne pas trop y penser.

La Ville de Pittsburgh a approuvé des mesures de contrôle des armes à feu à la suite de la fusillade à la synagogue Tree of Life qui a tué 11 personnes l’automne dernier.

Les mesures, approuvées en avril, visent à limiter la possession d’armes d’assaut de type militaire, de munitions pouvant transpercer le blindage et de chargeurs pouvant contenir une grande quantité de balles, et permettraient de saisir temporairement les armes à feu des personnes considérées comme une menace.

Des poursuites ont été intentées, les plaignants estimant que ces mesures violent les lois de l’État interdisant aux municipalités de réglementer la propriété ou la possession d’armes à feu et de munitions.

Les plus populaires