Coronavirus: deux nouveaux cas présumés sont identifiés en Colombie-Britannique

VANCOUVER — Deux autres cas présumés du nouveau coronavirus ont été diagnostiqués en Colombie-Britannique.

La médecin hygiéniste en chef de la province, la docteure Bonnie Henry, a indiqué jeudi qu’il s’agissait d’un homme et d’une femme, deux touristes de la province chinoise du Hubei.

La docteure Henry a mentionné que les visiteurs sont liés à une femme qui a reçu un diagnostic de coronavirus plus tôt cette semaine dans la région de Vancouver.

Les responsables de la santé publique sont convaincus que l’homme est la source de l’éclosion du coronavirus dans cette résidence, a-t-elle ajouté. Celui-ci n’a été que légèrement malade et n’a pas consulté un médecin.

Tous les habitants de cette résidence ont été placés en isolement et sont observés par les responsables de la santé publique de la région de Vancouver.

Toute personne ayant récemment séjourné dans la province de Hubei devrait s’imposer une période de quarantaine de 14 jours et contacter les autorités de la santé publique de leur région, a conseillé la Dre Henry.

«C’est vraiment une mesure importante pour nous. On doit demeurer en contact avec les gens dans la collectivité afin de leur fournir une aide et les conseils dont ils ont besoin.»

Bonnie Henry a dit déplorer que certaines personnes arrivant de Chine aient été ostracisées, ajoutant que les gens pourraient craindre de contacter les autorités à cause de cela.

«Si on commence à ostraciser les gens parce qu’ils sont malades, cela ne facilitera pas la tâche des autorités de la santé qui tentent d’identifier les cas potentiels et de venir en aide à ceux qui ont contracté le virus.»

La Colombie-Britannique comptera donc quatre personnes atteintes du coronavirus, si ces deux nouveaux cas sont confirmés par le Laboratoire national de microbiologie à Winnipeg. Trois autres cas ont été identifiés en Ontario.

Le coronavirus aurait tué plus de 560 personnes, la grande majorité en Chine.

Les plus populaires