Coronavirus: François Legault demande à ce que l’on protège les personnes âgées

QUÉBEC — Le premier ministre François Legault veut protéger les aînés du coronavirus.

Il a lancé mardi un «appel spécial» aux gens qui présentent des symptômes de grippe afin qu’ils évitent de se rendre dans les résidences pour personnes âgées.    

M. Legault a fait le point sur la situation dans la province mardi après-midi, tout juste avant de se rendre à la période des questions à l’Assemblée nationale. Le bilan est de quatre cas confirmés et un probable du nouveau coronavirus au Québec.

Il a demandé aux Québécois d’être particulièrement prudents afin de ne pas contaminer les personnes âgées, qui sont plus vulnérables et pourraient décéder de la maladie.    

Les principaux symptômes du coronavirus sont la fièvre, la toux et les difficultés respiratoires.   

«Je veux lancer un appel spécial pour qu’on fasse attention aux personnes âgées, a déclaré le premier ministre en mêlée de presse. Si vous avez le moindrement de symptômes semblables à la grippe, n’allez pas dans les centres de personnes âgées.» 

Il a rappelé qu’il est essentiel de bien se laver les mains, et ce régulièrement, et d’éviter de serrer des mains, une habitude qu’il a lui-même de la difficulté à modifier, a-t-il relaté.

«Attention aux personnes âgées. C’est vraiment ça notre défi au Québec, s’assurer — et pour l’instant, c’est sous contrôle — qu’il n’y ait personne d’affectée dans les centres de personnes âgées.»

Selon lui, la Ville de New York et l’État de Washington comptent tous deux 170 cas de coronavirus, «mais il y a beaucoup plus de morts du côté de Washington parce qu’on a des personnes âgées qui vivent dans des centres qui sont affectées».

M. Legault a aussi prévenu les professionnels de la santé contre les risques de voyager dans les pays les plus touchés par le coronavirus, tels que l’Italie, la Chine et la Corée du Sud. «Il ne faut pas que les personnes qui sont en contact avec les personnes âgées prennent des risques qui sont inutiles», a-t-il dit.

Mardi, le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine a demandé aux membres de son personnel de limiter grandement leurs voyages et de ne pas se présenter au travail s’ils reviennent de certains pays, afin de limiter le risque que la COVID-19 s’introduise dans l’hôpital.

À Ottawa, la ministre fédérale des Aînés, Deb Schulte, estime également qu’il serait plus «sage» de ne pas visiter des aînés si on se sent malade ou présente des symptômes du coronavirus.

«Évidemment, nous sommes préoccupés par la santé de tous les citoyens, mais surtout les aînés qui sont le groupe d’âge le plus vulnérable», a déclaré Mme Schulte.

Lundi, un premier Canadien est mort des suites du nouveau coronavirus.

Les responsables de la santé publique de Colombie-Britannique ont annoncé que l’homme est décédé dans un centre de soins pour personnes âgées, dans la ville de North Vancouver.

Il avait plus de 80 ans.

Il y a également un autre cas confirmé dans ce même centre. Mme Schulte s’est dite «très préoccupée» par le bien-être des aînés dans cet établissement. Jusqu’à présent, la source de la contamination n’est pas connue.

On recense 87 cas confirmés et présumés de la COVID-19 au pays, soit 36 en Ontario, 32 en Colombie-Britannique, cinq au Québec et 14 en Alberta.

À l’échelle mondiale, on dénombre plus de 110 000 cas confirmés, dans 102 pays.

Les plus populaires