Coronavirus: la ministre Hajdu visite la base de Trenton, un lieu de quarantaine

OTTAWA — La ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, rencontrera mardi les employés et les bénévoles qui assurent la quarantaine à la Base des Forces armées canadiennes de Trenton, en Ontario. 

Près de 400 Canadiens sont en quarantaine à la base militaire après avoir été rapatriés de la province chinoise de Hubei où est située la ville de Wuhan, considérée comme l’épicentre du COVID-19.

La ministre Hajdu rencontrera d’abord vers 10h00 le personnel de l’Agence de la santé publique du Canada, de Santé Canada, de Sécurité publique Canada et de l’Équipe des services médicaux d’urgence de l’Ontario ainsi que des membres des Forces armées canadiennes et des bénévoles de la Croix-Rouge canadienne.

Par la suite, elle aura des entretiens avec le personnel de la clinique Hastings Prince Edward Public Health, à Belleville. C’est là qu’elle donnera une conférence de presse, vers 11h30.

Jusqu’ici, aucun cas de COVID-19 n’a été détecté à la base de Trenton.

D’autres Canadiens y seront transportés cette semaine. Ils séjournent présentement à bord du navire de croisière Diamond Princess qui est amarré à Yokohama, au Japon, en attendant leur embarquement dans un avion qui les ramènera au Canada où ils seront mis en quarantaine à leur tour.

Certains Canadiens qui ont déjà été infectés au COVID-19 seront toutefois transportés dans un hôpital japonais où ils seront soignés. Lundi, ils étaient une quinzaine dans cette situation; ce nombre pourrait avoir augmenté depuis.

L’administratrice en chef de la santé publique du Canada, Theresa Tam, a indiqué que la mise en quarantaine à la base de Trenton se déroulait bien et que les Canadiens touchés ne présentent aucun symptôme d’affection par le nouveau coronavirus. Si rien ne change, les personnes arrivées au pays le 7 février seront libérées de la quarantaine vendredi prochain tandis que celles arrivées le 11 pourront quitter la base le 25 février.

 

 

Les plus populaires