Coronavirus: les oppositions disent ne pas être tenues informées

OTTAWA — Les porte-parole de l’opposition affirment qu’ils sont tenus dans l’ignorance des préparatifs du gouvernement fédéral pour une éventuelle éclosion du nouveau coronavirus au Canada.

La ministre de la Santé Patty Hajdu et l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, tiennent des séances d’information publiques presque quotidiennement à mesure que l’épidémie virale se développe à l’étranger, mais les membres de l’opposition soutiennent que des séances d’information ont cessé d’être organisées à l’intention des autres parties.

Selon eux, le traitement réservé par le gouvernement à ses opposants contraste avec la façon dont le gouvernement minoritaire de Stephen Harper a géré l’épidémie de grippe H1N1 en 2009.

Regan Watts, le directeur des affaires parlementaires de la ministre conservatrice de la Santé Leona Aglukkaq à l’époque, a déclaré que le gouvernement tenait des séances d’information quotidiennes pour les porte-parole en matière de santé des partis d’opposition.

Il a noté que non seulement les autres partis étaient informées, mais que ça leur donnait l’impression que le succès du gouvernement leur était également attribuable.

En ce qui concerne le nouveau coronavirus, les porte-parole en matière de santé des conservateurs et des néo-démocrates ont soutenu qu’ils ont été contraints de remettre en question publiquement le plan du gouvernement pour une éventuelle pandémie et qu’ils ont reçu très peu de réponses.

Les plus populaires