Coronavirus: l’Italie se prépare à lancer la deuxième phase de déconfinement

ROME — Le premier ministre italien Giuseppe Conte a reconnu samedi que la réouverture de l’économie italienne présente un risque de nouvelles éclosions de COVID-19, mais il a déclaré que «nous devons l’accepter».

Giuseppe Conte a déclaré aux journalistes lors d’une conférence de presse que le confinement national qui avait commencé au début du mois de mars avait apporté «les résultats escomptés», et que le pays était désormais en mesure de lancer la deuxième phase de la réouverture.

Les magasins, bars, cafés, restaurants, coiffeurs et musées font partie des activités commerciales et culturelles qui peuvent reprendre à partir de lundi. Les gymnases et les piscines peuvent rouvrir une semaine après. Les voyages entre les régions et en Italie depuis l’étranger seront autorisés à partir du 3 juin.

Giuseppe Conte a déclaré que le pays doit accepter les risques et s’ouvrir avant la disponibilité d’un vaccin. Mais un vaste système de surveillance est en place et le gouvernement interviendra pour fermer des secteurs en cas de nouvelles éclosions.

Selon le décompte publié samedi par l’Université Johns Hopkins, l’Italie avait signalé un total de 224 760 cas d’infection à la COVID-19. Vendredi, l’Italie a rapporté 242 nouveaux décès, pour un total de 31 763 morts.