Coronavirus: Trump écrit une lettre à Kim Jong Un et offre sa coopération

SÉOUL, Corée, République de — Le président américain Donald Trump a écrit personnellement une lettre au chef nord-coréen Kim Jong Un dans laquelle il demande le maintien des bonnes relations et offre sa coopération dans la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus, selon ce qu’a affirmé la soeur de Kim Jong Un, dimanche.

Cette plus récente correspondance entre les deux chefs d’État survient après que Kim Jong Un eut observé le lancement de missiles guidés tactiques au cours du week-end, s’attirant les foudres de ses voisins sud-coréens, alors que les discussions concernant son armement nucléaire sont dans une impasse.

Dans une déclaration rapportée par l’Agence centrale de presse nord-coréenne, la soeur de Kim Jong Un et première vice-directrice du Comité central du Parti du travail, Kim Yo Jong, a louangé Donald Trump pour avoir envoyé la lettre alors que de «grandes difficultés et défis demeurent dans le développement des relations bilatérales» entre les deux pays.

La soeur du numéro un nord-coréen a indiqué que Donald Trump a présenté un plan dans la lettre afin de «propulser les relations entre les deux pays et exprimé son intention de fournir une coopération sur le travail antiépidémique», faisant visiblement référence à la crise sanitaire mondiale.

La Corée du Nord a répété ne pas avoir de cas du nouveau coronavirus sur son territoire. Certains experts étrangers croient qu’une crise de ce genre en Corée du Nord pourrait causer un désastre humanitaire en raison des mauvaises infrastructures médicales.

La Maison-Blanche n’a pas immédiatement réagi aux commentaires provenant de la Corée du Nord.

Kim Yo Jong a affirmé que la lettre de Donald Trump était «un bon exemple de la relation personnelle spéciale et ferme» entre les leaders des deux pays. Elle a toutefois ajouté qu’il ne fallait pas «tirer de conclusions hâtives».

Donald Trump et Kim Jong Un se sont rencontrés trois fois et ont échangé de la correspondance à plusieurs reprises depuis 2018, quand ils ont commencé à discuter des avancés nord-coréennes en matière d’arsenal nucléaire. Malgré tout, leur relation diplomatique fait du surplace depuis leur deuxième sommet au Vietnam en février 2019, quand Trump a refusé les demandes de Kim Jong Un de lever certaines importantes sanctions contre son pays en retour d’un désarmement partiel.

De : Blais, Stéphane

Envoyé : 22 mars 2020 00:32

À : stephane blais

Objet : kim

Le président américain Donald Trump a écrit personnellement une lettre au chef nord-coréen Kim Jong Un dans laquelle il demande le maintien des bonnes relations et offre sa coopération dans la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus, selon ce qu’a affirmé la soeur de Kim Jong Un, dimanche.

Cette plus récente correspondance entre les deux chefs d’état survient après que Kim Jong Un eut observé le lancement de missiles guidés tactiques au cours du week-end, s’attirant les foudres de ses voisins sud-coréens, alors que les discussions concernant son armement nucléaire sont dans une impasse.

Dans une déclaration rapportée par l’Agence centrale de presse nord-coréenne, la soeur de Kim Jong Un et première vice-directrice du Comité central du Parti du travail, Kim Yo Jong, a louangé Donald Trump pour avoir envoyé la lettre alors que de «grandes difficultés et défis résident dans le développement des relations bilatérales» entre les deux pays.

La soeur du numéro un nord-coréen indique que Donald Trump a présenté un plan dans la lettre afin de «propulser les relations entre les deux pays et exprimé son intention de fournir une coopération sur le travail antiépidémique», faisant visiblement référence à la crise sanitaire mondiale.

La Corée du Nord a répété ne pas avoir de cas du nouveau coronavirus sur son territoire. Certains experts étrangers croient qu’une crise de ce genre en Corée du Nord pourrait causer un désastre humanitaire en raison des mauvaises infrastructures médicales.

La Maison-Blanche n’a pas immédiatement réagi aux commentaires provenant de la Corée du Nord.

Kim Yo Jong a affirmé que la lettre de Donald Trump était «un bon exemple de la relation personnelle spéciale et ferme» entre les leaders des deux pays. Elle a toutefois ajouté qu’il ne fallait pas «tirer de conclusions hâtives».

Donald Trump et Kim Jong Un se sont rencontrés trois fois et ont échangé de la correspondance à plusieurs reprises depuis 2018, quand ils ont commencé à discuter des avancés nord-coréennes en matière d’arsenal nucléaire. Malgré tout, leur relation diplomatique fait du surplace depuis leur deuxième sommet au Vietnam en février 2019, quand Trump a refusé les demandes de Kim Jong Un de lever certaines importantes sanctions contre son pays en retour d’un désarmement partiel.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Laisser un commentaire