Coronavirus: un avion rapatrie des citoyens américains de Wuhan, dit un officiel

SANTA ANA, Calif. — Un avion escortant jusqu’à 240 Américains d’une ville chinoise au coeur de l’épidémie du nouveau coronavirus a décollé, mercredi avant l’aube en Chine, et se dirige vers les États-Unis, a déclaré à l’Associated Press un responsable du département d’État américain.

Le gouvernement américain a affrété l’avion pour rapatrier les diplomates du consulat américain et d’autres citoyens américains à Wuhan. L’avion devait faire une escale de ravitaillement en Alaska avant de s’envoler pour la municipalité d’Ontario, en Californie, a indiqué l’ambassade des États-Unis en Chine.

Wuhan est l’épicentre du nouveau virus qui a tué plus de 100 personnes en Chine, et rendu malades des milliers de personnes. Le responsable du département d’État américain a déclaré mardi que l’avion avait quitté la ville avant l’aube mercredi, heure de Chine. L’officiel a parlé sous couvert de l’anonymat parce qu’il n’était pas autorisé à parler aux médias.

Pendant l’arrêt de ravitaillement en carburant à Anchorage, les voyageurs sont soumis à un nouveau dépistage du virus. Les hôpitaux ont été informés et sont prêts à traiter ou à mettre en quarantaine les personnes susceptibles d’être infectées.

Des responsables de l’aéroport en Californie à 56 kilomètres à l’est de Los Angeles ont préparé des installations pour accueillir les gens rapatriés et les héberger temporairement pendant une période pouvant aller jusqu’à deux semaines — si les Centres de contrôle des maladies le jugent nécessaire, a déclaré David Wert, porte-parole du comté de San Bernardino.

«Nous nous préparons à cette éventualité au cas où», a affirmé M. Wert.

Les plus populaires