Coronavirus: un premier cas de contamination est confirmé à Hong Kong

PÉKIN, Chine — Les autorités chinoises ont annoncé un premier cas du dangereux coronavirus à Hong Kong.

Les États-Unis, la Chine, le Japon, la Thaïlande et la Corée du Sud ont tous confirmés des cas d’individus touchés par le coronavirus 2019-nCoV sur leur territoire.

Quelque 300 infections ont été confirmées en Chine, principalement dans la région de Wuhan, selon l’Organisation mondiale de la santé. L’éclosion a jusqu’à présent fait plusieurs morts, tous en Chine. La plupart des victimes avaient plus de 60 ans et certaines souffraient de graves problèmes de santé.

Le 2019-nCoV peut causer de la fièvre, de la toux, des difficultés respiratoires et une pneumonie. Il est un cousin rapproché du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

Le virus est probablement passé des animaux aux humains. Les responsables chinois ont confirmé lundi qu’une transmission humaine est possible, mais on ne sait pas encore avec quelle facilité le virus passe d’une personne à une autre.

 

Les commentaires sont fermés.
Les plus populaires