Couillard confirme que Gertrude Bourdon serait ministre de la Santé

QUÉBEC — Le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, a confirmé vendredi que Gaétan Barrette ne sera plus ministre de la Santé, advenant l’élection des libéraux en octobre. Ce sera sa nouvelle candidate Gertrude Bourdon qui assumerait ces fonctions pendant que son prédécesseur serait président du Conseil du trésor.

Philippe Couillard a annoncé que l’ex-présidente-directrice générale du Centre hospitalier de Québec (CHU) – Université Laval serait candidate sous les couleurs du Parti libéral dans la circonscription de Jean-Lesage, à Québec.

Il a également confirmé que Mme Bourdon, une infirmière, deviendrait sa nouvelle ministre de la Santé si le Parti libéral est reporté au pouvoir.

M. Couillard a toutefois insisté pour défendre le bilan de Géatan Barrette à la tête du ministère et a ajouté que Mme Bourdon poursuivrait le travail amorcé par son prédécesseur.

M. Barrette «continuerait de jouer un rôle clé» dans un éventuel gouvernement de Philippe Couillard, puisqu’il deviendrait président du Conseil du trésor, a annoncé le premier ministre sortant.

D’entrée de jeu, M. Couillard a défendu Mme Bourdon, qui a songé à se présenter pour la Coalition avenir Québec (CAQ) et qui, selon le Parti québécois, aurait également eu des discussions avec le parti souverainiste.

Il est «naturel» que la candidate ait suscité l’intérêt de plusieurs formations politiques, a-t-il expliqué.

Selon lui, on ne devrait pas reprocher à Mme Bourdon «d’avoir voulu connaître les intentions de différents partis» sur la santé.

«Quand vient le temps d’une élection, on analyse, on compare et on choisit. Elle a analysé, elle a comparé, et elle a choisi le Parti libéral du Québec», a-t-il déclaré.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie