Couillard est aveuglé par son amour secret pour Anticosti, accuse la CAQ

QUÉBEC – Le premier ministre Philippe Couillard est aveuglé par son amour secret pour l’île d’Anticosti, a déclaré mercredi le député caquiste François Bonnardel.

M. Bonnardel a formulé cette hypothèse en s’appuyant sur les mémoires d’Arthur Porter, ex-associé de M. Couillard décédé après avoir été accusé d’une vaste fraude.

Dans son livre, M. Porter affirme avoir séjourné sur l’île avec M. Couillard, à l’occasion d’un voyage de pêche.

Malgré les démentis du bureau de M. Couillard, M. Bonnardel soupçonne le premier ministre d’avoir développé une relation particulière avec l’île, qui expliquerait son plaidoyer contre l’exploration pétrolière en cours.

Au cours des dernières semaines, M. Couillard a pris ses distances du projet d’exploration auquel le gouvernement québécois est associé.

Selon le député caquiste, M. Couillard «veut protéger son territoire de chasse ou de pêche au détriment d’un possible développement d’hydrocarbures sur Anticosti».

«Peut-être qu’il est tombé en amour avec l’île et que soudainement il s’est dit: « C’est impossible, moi, que je développe ou que j’aille au bout de cette exploration, pour des raisons amour-pêche sur Anticosti », a-t-il dit. C’est peut-être la seule raison, je ne sais pas, j’essaie de trouver l’obsession, j’essaie de trouver le message.»

Au cabinet de M. Couillard, son porte-parole, Harold Fortin, a affirmé qu’«il n’est jamais allé de sa vie».

M. Fortin a expliqué que le premier ministre avait déjà fourni cette même réponse au moment de la publication du livre de M. Porter, en 2014.

Lors d’un point de presse, M. Bonnardel n’a pas été en mesure de préciser dans quel intérêt M. Couillard cacherait son passage sur l’île.

«Pourquoi est-ce qu’il mentirait? Bien, premièrement, s’il nous dit que ce qu’il y a d’écrit dans ce livre ou cette portion du livre est fausse, bien, on fermera le dossier, a-t-il dit. On fermera le dossier.»

Selon le député, dont la formation politique est ouverte à l’exploitation des hydrocarbures sur Anticosti, les objections incompréhensibles de M. Couillard nuisent aux investissements au Québec.

«Il est peut-être tombé en amour avec ce territoire, il faudrait lui poser la question, a-t-il dit. C’est peut-être la plus belle pêche qu’il n’a jamais faite de sa vie. Moi, j’essaie de comprendre l’obsession puis j’essaie de trouver des réponses.»