Coup de feu mortel lors d’un tournage: Alec Baldwin saura jeudi s’il sera accusé

SANTA FE, N.M. — Une procureure du district de Santa Fe, au Nouveau-Mexique, annoncera jeudi si des accusations seront portées contre l’acteur américain Alec Baldwin qui a atteint la directrice de la photographie d’un tir mortel lors du tournage en 2021 d’une répétition du film western «Rust».

La procureure du district de Santa Fe, Mary Carmack-Altwies, a déclaré sur les réseaux sociaux qu’une décision sera annoncée jeudi matin.

«L’annonce sera faite en vertu de l’engagement du bureau à maintenir l’intégrité du processus judiciaire, tout en respectant la famille de la victime», a déclaré Heather Brewer, porte-parole du bureau du procureur.

La directrice de la photographie Halyna Hutchins est décédée peu après avoir été atteinte par un projectile d’arme à feu lors de la préparation d’une scène dans un ranch en périphérie de Santa Fe le 21 octobre 2021. Alec Baldwin pointait un pistolet sur Hutchins lorsque le coup de feu est parti, l’atteignant mortellement et blessant le réalisateur, Joel Souza.

Adan Mendoza, shérif du comté de Santa Fe, qui a dirigé l’enquête initiale sur la mort de Mme Hutchins, a décrit «un certain degré de négligence» sur le plateau de tournage. Son rapport déposé en octobre, après un an d’enquête, ne précisait pas comment des munitions réelles se sont retrouvées sur le plateau.

Baldwin, connu pour ses rôles dans « 30 Rock » et «The Hunt for Red October» (v.f À la poursuite d’Octobre rouge) et son imitation de l’ancien président américain Donald Trump à l’émission de télévision «Saturday Night Live», a décrit le coup de feu mortel atteignant Mme Hutchins d’un «accident tragique».

Il a cherché à blanchir son nom en poursuivant les personnes impliquées dans la manipulation et la fourniture de l’arme chargée qui lui a été remise sur le plateau. Baldwin, également coproducteur du film «Rust», soutient qu’on lui avait dit que l’arme était sécuritaire.

Dans sa poursuite, Baldwin allègue que pendant qu’il travaillait sur des angles de la caméra avec Hutchins lors de la répétition d’une scène, il a pointé le pistolet dans sa direction et a abaissé le levier de l’arme, qui s’est tout à coup déchargée.

Le Bureau du médecin légiste du Nouveau-Mexique avait déterminé que le tir mortel était un accident après l’autopsie.

Le Bureau de la santé et de la sécurité au travail du Nouveau-Mexique a cependant imposé l’amende maximale à Rust Movie Productions, en se fondant sur un récit cinglant d’échecs en matière de sécurité, y compris le témoignage selon lequel les gestionnaires de la production ont pris peu ou pas de mesures pour régler deux ratés de munitions à blanc sur le plateau avant le tir fatal.

Rust Movie Productions continue de contester le fondement d’une amende de 137 000 $ imposée par les organismes de réglementation qui affirment que les directeurs de production sur le plateau n’ont pas respecté les protocoles standard de l’industrie en matière de sécurité des armes à feu.

L’armurier qui supervisait les armes à feu sur le plateau, Hannah Gutierrez Reed, a notamment été visé par l’enquête, avec un fournisseur de munitions indépendant. Un avocat de Gutierrez Reed a affirmé que sa cliente n’a pas mis de balle réelle dans l’arme qui a tué Hutchins, et croit qu’elle a été victime de sabotage. Les autorités n’ont trouvé aucune preuve en ce sens.

Les enquêteurs avaient trouvé 500 cartouches sur le plateau de tournage en périphérie de Santa Fe – un mélange de balles à blanc, de balles factices et de ce qui semblait être des balles réelles. Des experts de l’industrie soutiennent pourtant qu’il ne devrait jamais y avoir de munitions réelles sur un plateau de tournage.

La famille de Mme Hutchins — le veuf Matthew Hutchins et son fils Andros — a réglé une poursuite contre les producteurs en vertu d’une entente qui vise à permettre la reprise du tournage avec la participation de Matthew comme producteur exécutif.

Le film a fait l’objet de différends dès le début d’octobre 2021. Sept membres de l’équipe ont notamment quitté le plateau de tournage quelques heures avant le coup de feu mortel en raison d’une discorde concernant les conditions de travail.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.