Coup d’envoi de la 37e Fête des neiges de Montréal:neige et froid au rendez-vous

MONTRÉAL — C’est en fin de semaine qu’a été donné le coup d’envoi de la 37e Fête des neiges de Montréal qui s’étire sur quatre week-ends, jusqu’au 9 février au parc Jean-Drapeau, sur l’île Sainte-Hélène.

L’an dernier, l’événement a accueilli environ 70 000 visiteurs lors d’une saison hivernale où le verglas avait même mené à l’annulation d’une journée complète d’activités, pour des raisons de sécurité. En 2018,  la Fête des neiges de Montréal avait accueilli 100 000 visiteurs.

Si la neige est au rendez-vous cette année, le froid l’est tout autant. Une porte-parole du parc Jean-Drapeau, Gabrielle Meloche, assure toutefois que des aménagements ont été prévus pour que les gens puissent se réchauffer.

«Comme c’est la 37e édition, on commence à être bien rodé, souligne Mme Meloche. On est habitué aux différents changements de températures sur le site et c’est certain qu’on est en bordure du fleuve Saint-Laurent aussi (…) On a des endroits, comme le grand chalet, où les gens peuvent aller se réchauffer et manger. Il y a aussi une halte-bébé, à l’intérieur, et on a des installations sanitaires chauffées.»  

Activités et nouveautés

Parmi les nouveautés cette année, Gabrielle Meloche souligne le retour de la Fête des neiges sur le site de l’Espace 67 du parc Jean-Drapeau, après deux ans de travaux.

«On était dans la Plaine des jeux auparavant et là on revient sur un site qui est vraiment fait pour de l’événementiel quatre saisons. C’est donc le retour des glissades sur tube. On a 16 couloirs de glissades sur tube», précise-t-elle.

«On était auparavant plus près de La Ronde. Cette fois, on sort littéralement de la station de métro Jean-Drapeau. On marche 100 mètres et on est arrivé à l’entrée du site, donc c’est ultra accessible par le transport en commun.» 

Les animations mettant en vedette des sculptures sur glace et les activités sportives pour se réchauffer sont aussi au rendez-vous. Il y a aussi un tout nouveau sentier des patineurs réfrigéré.

«C’est un sentier de 300 mètres entièrement illuminé. Il se promène aux abords du fleuve Saint-Laurent en hauteur, donc la vue sur Montréal est magnifique et on passe dans un petit boisé.» Plusieurs autres activités y sont offertes.

Parmi les nouveautés, il faut aussi savoir que l’accès au site n’est plus gratuit. M. Meloche assure toutefois que les organisateurs ont modifié la formule pour rendre l’événement encore plus accessible au public qui devait auparavant payer pour certaines activités une fois rendu sur place.

«Après de nombreux sondages auprès de la clientèle, le site est dorénavant payant et il inclut toutes les activités sur le site (…) Une fois que la passe est achetée, elle donne accès aux quatre week-ends», précise la porte-parole du parc Jean-Drapeau.

C’est gratuit pour les 2 ans et moins et le prix varie entre 8 $ et 12 $ par personne, selon l’âge, sans oublier les forfaits.

«C’est 38$ pour une famille de quatre, donc on parle à peu près d’un prix d’entrée au cinéma, mais ça vous donne quatre week-ends de plaisir en plein air», conclut Mme Meloche.

 

Les plus populaires