Coupable d’avoir agressé sexuellement 34 garçons, il connaîtra sa peine mardi

HALIFAX — Un ex-enseignant et ancien entraîneur de hockey qui a plaidé coupable d’avoir agressé sexuellement 34 garçons il y a plusieurs décennies connaîtra sa peine mardi.

Michael Patrick McNutt, âgé de 67 ans, avait plaidé coupable en juin à 35 chefs d’accusation pour des agressions sexuelles commises dans les années 1970 et 1980.

Un seul de ces hommes, qu’on ne peut identifier, a lu une «déclaration de la victime» lors de l’audience de détermination de la peine, lundi.

L’homme, agressé sexuellement à l’âge de 13 ans dans l’appartement de McNutt, dans la région de Halifax, en décembre 1978, a indiqué qu’il n’en avait parlé à sa famille qu’il y a quatre ans. Il soutient aujourd’hui que depuis tout ce temps, il ne s’est pas passé une semaine sans qu’il ne pense à ce qui s’était passé en 1978.

La Couronne a demandé une peine de 15 ans de prison, tandis que la défense recommande entre trois et cinq ans.

Michael Patrick McNutt avait plaidé coupable en Cour suprême de la Nouvelle-Écosse à 10 chefs d’accusation d’agression sexuelle, 20 chefs d’attentat à la pudeur et cinq de grossière indécence.

Laisser un commentaire