Nord-Est de Montréal: 2 fusillades, 1 mort et 2 blessés tard mercredi soir

MONTRÉAL — Deux fusillades qui se sont produites à quelques minutes d’intervalle mercredi soir dans deux secteurs différents du nord-est de Montréal ont fait un mort et deux blessés; ceux-ci auront la vie sauve.

Jeudi matin, aucune arrestation n’était encore signalée dans les deux dossiers.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) rapporte que peu avant 22h30, des coups de feu ont atteint deux personnes sur le terrain d’une école secondaire située dans l’arrondissement de Montréal-Nord, sur la rue de Charny, près de l’intersection de l’avenue P.-M.-Favier. 

Après avoir été alertés par un appel au central téléphonique d’urgence 911, des policiers arrivés sur les lieux ont trouvé un homme âgé de 26 ans affichant de graves blessures et ont organisé son transport à l’hôpital.

Son état d’abord jugé critique en milieu de nuit, jeudi, s’est détérioré et sa mort a été confirmée par la police à 7h20. Il est devenu la 19e victime de meurtre de l’année 2022 sur le territoire patrouillé par le SPVM.

Quelques minutes après les coups de feu, un autre homme blessé par balles, âgé de 25 ans, s’est présenté à l’hôpital afin de recevoir des soins. Le SPVM a été informé que cet homme aura la vie sauve.

Selon ce que la police a appris, quatre hommes discutaient sur le terrain de l’école lorsque deux suspects armés ont ouvert le feu en leur direction avant de fuir. Les policiers ont d’ailleurs localisé des impacts de projectiles sur des automobiles stationnées et des douilles au sol.

Les enquêteurs de la police rencontreront des témoins pendant la journée afin d’élucider cette affaire.   

D’autre part, à peu près à la même heure, soit aux alentours de 22h30, une jeune femme a été légèrement blessée lorsqu’au moins un coup de feu a été tiré en direction du véhicule dans lequel elle prenait place seule, dans le quartier Rivière-des-Prairies.

Le SPVM précise que la dame âgée de 20 ans a été atteinte par des éclats de verre causés par un impact de projectile sur son véhicule. 

Elle venait d’immobiliser son véhicule dans le stationnement d’un établissement commercial situé à l’intersection de l’avenue J.-J.-Joubert et de la rue Pierre-Borne lorsqu’elle a été victime de l’attentat. Les coups de feu auraient été tirés d’un véhicule en mouvement dont le conducteur a pris la fuite avant l’arrivée des policiers; ceux-ci avaient été informés de la fusillade par un appel au 911.

Des douilles de projectiles ont été trouvées par terre et des impacts de projectiles ont été constatés par la police.

La jeune victime et des témoins seront interrogés par la police plus tard jeudi. Des enquêteurs et des techniciens en identité judiciaire doivent passer les lieux de la fusillade au peigne fin.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.