Cour suprême: cérémonie d’accueil lundi pour la juge Michelle O’Bonsawin

OTTAWA — Une cérémonie d’accueil de la nouvelle juge à la Cour suprême du Canada, Michelle O’Bonsawin, a lieu lundi matin.

La juge O’Bonsawin comble le poste laissé vacant par suite du départ à la retraite du juge Michael Moldaver.

Le juge en chef du Canada, Richard Wagner, estime que la juge O’Bonsawin est une juriste réputée dans les domaines de la santé mentale, du droit autochtone ainsi que du droit du travail et de l’emploi. Il affirme que tout au long de sa carrière d’avocate et de juge, elle s’est révélée être une personne de principes, authentique et qui ne ménage jamais ses efforts.

Il s’agit de la première juge autochtone à se joindre à la Cour suprême. Le juge Wagner soutient que sa venue contribue à faire en sorte que les institutions du Canada reflètent encore davantage la population canadienne. 

Michelle O’Bonsawin est née à Hanmer, en Ontario, près de Sudbury. Franco-Ontarienne bilingue, elle est membre abénakise de la Première Nation d’Odanak.

Elle détient un baccalauréat de l’Université Laurentienne, un baccalauréat en droit de l’Université d’Ottawa, une maîtrise en droit de la Osgoode Hall Law School et un doctorat en droit de l’Université d’Ottawa.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.