COVID-19: 90 000 morts de plus aux États-Unis d’ici un mois, selon les projections

WASHINGTON — La COVID-19 pourrait coûter la vie à 90 000 autres personnes aux États-Unis d’ici les quatre prochaines semaines, selon les sombres projections dévoilées mercredi par l’administration Biden.

C’est l’avertissement lancé lors d’un point de presse à la Maison-Blanche alors qu’il était question des efforts du gouvernement pour accélérer la livraison des vaccins à travers le pays.

Le point de presse d’une heure se voulait à l’image de la transparence promise par Joe Biden pour donner l’heure juste aux Américains quant aux ravages du nouveau coronavirus.

La pandémie de COVID-19 a déjà coûté la vie à plus de 425 000 Américains.

Les sombres projections annoncées à la Maison-Blanche ne différaient pas de celles déjà évoquées par le président Biden. Elles reflètent toutefois les défis qui se dressent sur le chemin des autorités sanitaires.

«Je sais que ce ne sont pas les nouvelles que l’on veut entendre, mais il faut le dire afin que tous soient bien au courant de la situation», a affirmé la docteure Rochelle Walensky, la nouvelle directrice des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention).

«Si nous sommes unis dans notre plan d’action, on peut renverser la tendance», a-t-elle affirmé.

Il y aura dorénavant trois points de presse officiels par semaine pour faire le bilan de la situation sur la pandémie en sol américain. L’objectif est non seulement de rétablir le lien de confiance avec les Américains afin que ceux-ci suivent les directives de la santé publique, mais aussi de freiner une certaine réticence populaire observée face à la vaccination.

Par The Associated Press.

Laisser un commentaire