COVID-19 à Edmundston, NB: des médecins lancent à la population un cri d’alarme

EDMUNDSTON, N.-B. — Des médecins qui travaillent dans la région d’Edmundston, dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick, lancent un cri d’alarme à la population de la région pour qu’elle adopte avec sérieux les mesures nécessaires à une réduction du nombre de cas de COVID-19.

La région d’Edmundston est bouclée depuis la fin de semaine dernière; on y trouve presque la moitié des cas actifs de coronavirus de l’ensemble de la province.

Lors d’une conférence de presse tenue mercredi matin, des médecins ont déploré faire face à des patients qui nient l’existence du coronavirus et qui refusent de subir un test de détection de la COVID-19.

Les médecins rappellent que les services de santé rendus dans les hôpitaux de la région pourraient être réduits si des membres du personnel devaient être mis en quarantaine.

Ils invitent aussi les gens éprouvant des symptômes à ne pas se rendre aux salles d’urgence, car ils pourraient contaminer le personnel soignant.

La région d’Edmundston est en confinement en vertu de l’arrêté obligatoire du gouvernement du Nouveau-Brunswick. Une liste détaillée des restrictions relatives au confinement, y compris les entreprises qui peuvent demeurer ouvertes et celles qui doivent fermer, est disponible en ligne.

Ces restrictions seront en vigueur pendant une durée minimale de 14 jours.

Le Nouveau-Brunswick a signalé mercredi deux autres décès attribués au nouveau coronavirus et 14 nouvelles infections à la COVID-19.

Les responsables de la santé ont indiqué que les décès touchaient deux personnes septuagénaires: une dans la région d’Edmundston et une autre dans la région de Saint-Jean qui a été identifiée comme un résident du foyer de soins Lily Court.

La province affirme que 24 personnes supplémentaires se sont rétablies du virus et que six personnes sont hospitalisées avec la maladie, dont deux en soins intensifs.

Le Nouveau-Brunswick compte 327 cas actifs confirmés.

Laisser un commentaire