COVID-19 au Québec: le point jeudi avec le directeur national de la santé publique

MONTRÉAL — Le directeur national de santé publique du Québec, le Dr Luc Boileau, tiendra une conférence de presse à 15h30 jeudi afin de faire le point pour une deuxième fois en moins d’une semaine sur l’évolution de la situation actuelle de la pandémie de COVID-19 au Québec.

Vendredi dernier, le Dr Boileau a affirmé que l’évolution du nombre de nouveaux cas de coronavirus et d’hospitalisations tendait à se stabiliser, mais que la transmission du virus demeurait élevée. Il a prédit que la septième vague de COVID-19 atteindrait un plateau dans les jours suivants avant de s’estomper lentement.

Or, une comparaison des données laisse croire que ce phénomène ne s’est pas encore clairement manifesté.

Mercredi, le Québec a rapporté 21 nouveaux décès liés à la COVID-19, en plus d’une hausse des hospitalisations, à 2146 patients; 67 patients étaient aux soins intensifs, soit huit de plus que la veille. Cinq jours plus tôt, on dénombrait 2176 hospitalisations, 46 de moins que la veille, et 68 patients reposaient aux soins intensifs.

Vendredi dernier, le directeur national de santé publique expliquait que si le nombre de cas ne descendait pas rapidement, c’était qu’il y avait encore beaucoup de contaminations et de propagation du coronavirus, malgré le temps chaud et le nombre élevé de personnes séjournant dehors.

Certains épidémiologistes craignent que l’arrivée de l’automne soit source d’un grand nombre de contaminations. Les gens reprendront graduellement leurs activités à l’intérieur, dans des lieux plus favorables à la transmission du virus, et la rentrée scolaire fera des écoliers qui ne portent plus le masque des vecteurs de contamination dans leur famille. 

Par ailleurs, mercredi, le Québec rapportait que 5053 travailleurs du réseau de la santé étaient absents du travail pour des raisons liées à la COVID-19.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.