COVID-19: de nouvelles restrictions entrent en vigueur en Nouvelle-Écosse

HALIFAX — Des restrictions plus strictes contre la COVID-19 sont entrées en vigueur samedi dans certaines régions de la Nouvelle-Écosse, dans la foulée d’une augmentation importante des cas.

Les nouvelles mesures imposées à Halifax et dans certaines municipalités voisines comprennent la fermeture des restaurants et des bars avant 22 h, ainsi que des restrictions pour les visites dans les foyers de soins de longue durée.

Tous les matchs sportifs, compétitions, tournois et prestations en personne ont été interdits, bien que les séances d’entraînement sportif ou les répétitions artistiques et culturelles puissent se poursuivre avec un maximum de 25 personnes sans spectateurs.

On demande également aux Néo-Écossais d’éviter tous les déplacements non essentiels à l’intérieur de la province, en particulier à destination et en provenance de la région d’Halifax.

Le médecin-hygiéniste en chef de la province, le docteur Robert Strang, dit que les inquiétudes concernant la propagation d’un nouveau variant observé au Royaume-Uni ont incité la province à adopter des restrictions sanitaires.

Il dit que sa principale préoccupation concerne les cas avec des sources inconnues et des taux accrus de socialisation.

Les responsables de la santé disent que les nouvelles restrictions devraient durer au moins un mois et que d’autres pourraient être ajoutées si les cas de COVID-19 continuent d’augmenter.

Les nouvelles mesures couvrent des zones de la municipalité régionale d’Halifax, ainsi que les communautés d’Enfield, Elmsdale, Lantz, Mount Uniacke et Hubbards.

La Nouvelle-Écosse a enregistré quatre nouveaux cas de COVID-19, samedi, pour un total de 39 infections actives. Deux personnes sont hospitalisées aux soins intensifs.

Inquiétude à l’I.-P.-É.

L’inquiétude grandit à l’Île-du-Prince-Édouard après l’annonce de six nouveaux cas dans la province.

Les autorités ont ordonné de nouvelles mesures visant «à interrompre la chaîne» de transmission dans la province.

La médecin hygiéniste en chef, la Dre Heather Morrison, a indiqué que les rassemblements seront limités au ménage et à une bulle de 10 contacts.

Les noces et les funérailles sont interdites. Quant aux rassemblements organisés, ils ne pourront pas dépasser le plateau des 50 personnes.

Les salles de restaurant sont fermées tandis que les tournois et autres rencontres sportives sont annulés.

Bilan au Nouveau-Brunswick

De son côté, le Nouveau-Brunswick a signalé deux nouveaux cas de COVID-19.

Les deux proviennent de la région d’Edmundston et concernent deux septuagénaires. 

La province compte 41 cas actifs et un patient est hospitalisé aux soins intensifs.

Toutes les régions de la province demeurent au niveau orange du Plan de rétablissement du Nouveau-Brunswick, qui vise à empêcher la résurgence de la transmission grâce à un certain nombre de restrictions.

Un nouveau décès à Terre-Neuve

Terre-Neuve-et-Labrador a annoncé samedi son sixième décès lié à la COVID-19 alors que la province continue de lutter contre une éclosion du variant du Royaume-Uni.

La victime est un homme de plus de 70 ans qui résidait dans l’est de la province.

La province a également rapporté quatre nouveaux cas confirmés dans la même région, dont deux femmes et deux hommes, un entre 20 et 39 ans et trois entre 40 et 49 ans.

Les responsables disent que la recherche des contacts est en cours et que toute personne considérée comme un contact étroit a été informée de s’isoler.

Terre-Neuve est en confinement depuis le 12 février, lorsque les responsables ont annoncé pour la première fois qu’une éclosion dans la région de Saint-Jean était alimentée par la mutation du coronavirus.

La province compte 271 cas actifs de COVID-19 et il y a actuellement dix personnes à l’hôpital, dont six aux soins intensifs.

Laisser un commentaire