COVID-19: des aéroports de l’Atlantique réclament des protocoles de tests

HALIFAX, Vt. — L’Association des aéroports du Canada atlantique demande aux premiers ministres des quatre provinces de l’Atlantique d’implanter des protocoles de tests à l’arrivée des passagers domestiques.

L’ajout de tels protocoles de test à l’intention de tous les voyageurs se déplaçant en avion dans la région apporterait un peu plus de tranquillité d’esprit aux collectivités et permettrait de réduire la durée des quarantaines tout en assurant que la région demeure saine, selon l’Association

Le Canada atlantique a été deux fois la cible d’interruptions de service par les grands transporteurs canadiens. Il y a un mois, WestJet annonçait la suspension de 80 pour cent de sa capacité au Canada Atlantique tandis qu’en juin, Air Canada suspendait indéfiniment 11 trajets dans la région Atlantique en plus de fermer ses postes de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, et de Wabush, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Le Canada Atlantique est particulièrement vulnérable à de nouvelles coupures occasionnées par la bulle de l’Atlantique, selon les exploitants aéroportuaires de la région.

Derrick Stanford, président de l’Association des aéroports du Canada atlantique, est néanmoins soulagé d’apprendre que le gouvernement du Canada souhaite discuter d’aide au secteur avec les transporteurs aériens dès cette semaine. Il estime que les restrictions de quarantaine de 14 jours s’appliquant à la pandémie de COVID-19 dans les provinces de l’Atlantique ont étouffé l’industrie.

À son avis, la bulle Atlantique résiste depuis cinq mois, mais elle finira par se dégonfler et pour l’instant, elle suffoque les aéroports et les économies.

Laisser un commentaire