COVID-19: des chauffeurs d’autobus scolaires craignent pour leur rémunération

MONTRÉAL — Des chauffeurs d’autobus d’écoliers se disent à leur tour dans l’incertitude quant à leur rémunération, à cause de la crise du coronavirus.

Le syndicat des Teamsters, qui représente 1500 d’entre eux, affirme vendredi qu’ils sont «extrêmement anxieux» à cause de la situation qui prévaut.

Comme les écoles primaires et secondaires sont fermées jusqu’à nouvel ordre, les chauffeurs d’autobus sont dans l’incertitude quant à leur rémunération, affirme le syndicat des Teamsters, affilié à la FTQ.

Le problème se pose surtout pour la deuxième semaine et celles qui suivent. Dans certains centres de services scolaires, la rémunération aurait baissé à 70 ou 50 pour cent.

Les chauffeurs craignent de devoir demander à leur tour des prestations d’assurance-emploi — s’ils ont suffisamment d’heures de travail accumulées.

Ils demandent donc d’être rassurés à cet effet par le ministère de l’Éducation. Et ils veulent être rémunérés jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Selon le syndicat, le pourcentage de la rémunération normale varierait selon le centre de services scolaires — anciennement les commissions scolaires.

Employeurs

La Fédération des transporteurs par autobus, qui regroupe des employeurs, a confirmé l’existence d’une situation qui varie d’un centre de services scolaires à l’autre. «Ça dépend du contrat», a indiqué Martin Bureau, directeur général adjoint.

«On est dans une situation exceptionnelle qui va nécessiter un moyen exceptionnel», a ajouté M. Bureau.

Il précise que les centres de services scolaires attendent des directives à ce sujet de la part du ministère de l’Éducation.

«Je peux vous dire que les transporteurs veulent continuer à payer leurs chauffeurs, c’est sûr», a-t-il pris soin d’ajouter.

D’ailleurs, il existait déjà une pénurie de main-d’oeuvre dans ce secteur avant la pandémie de coronavirus.

Les commentaires sont fermés.

Je suis chauffeur d autobus scolaire et pour question après les deux semaines qui doit nous payer

Les plus populaires