COVID-19: état de la situation au Québec; 143 nouveaux décès

François Legault a déploré jeudi 143 nouvelles pertes de vie attribuables à la maladie à coronavirus (COVID-19), gonflant à 630 le nombre de décès dans la province.

Il a toutefois précisé que ce chiffre est partiellement attribuable à l’utilisation d’une nouvelle méthode de saisie de données par les responsables de la santé publique et à des analyses épidémiologiques effectuées sur des patients décédés au cours des dernières semaines.

On compte maintenant 15 857 infections dans la province, soit une hausse de 997 par rapport à mercredi.

Mille dix-huit personnes sont hospitalisées, une augmentation de 34.

Le nombre de patients soignés aux soins intensifs était en déclin pour une deuxième journée de suite à 209, soit neuf de moins que la veille.

On recensait mercredi 7281 infections dans la région de Montréal, 1807 dans celle de la Montérégie et 1620 dans celle de Laval.

Le bilan est demeuré inchangé par rapport à mercredi dans le Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, aux Terres-Cries-de-la-Baie-James et dans le Nord-du-Québec.

On rapporte trois nouveaux cas ou moins en Abitibi-Témiscamingue, sur la Côte-Nord, dans Chaudière-Appalaches et au Nunavik.

Les autres développements de la journée

Le gouvernement du Québec a envoyé une «demande d’aide officielle» à Ottawa. Le premier ministre Justin Trudeau a fait savoir que cette demande est arrivée mercredi soir au bureau de son ministre de la Sécurité publique. M. Trudeau dit que les deux gouvernements sont à «finaliser» un plan d’assistance. Il n’avait pas encore de détails précis à donner.

L’opposition péquiste demande à Québec d’élargir la portée de la loi sur les lanceurs d’alerte afin d’y inclure les travailleurs dans les Résidences privées pour aînés et les CHSLD non conventionnés.

Le Collège des médecins presse l’ensemble des médecins d’accepter la demande du premier ministre Legault de s’engager dans les CHSLD à cause de la crise du coronavirus. Le Collège y voit même «un devoir de s’engager».

Près des deux tiers des patients québécois atteints de différents types de cancer affirment qu’ils sont actuellement affectés dans la continuité de leurs soins par la crise de la COVID-19 qui sévit au Québec.

La pandémie de COVID-19 pousse le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs à interdire de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité dans deux régions du Québec, dès jeudi matin.

La frontière canado-américaine ne rouvrira pas de sitôt, s’il n’en tient qu’à Ottawa. Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré jeudi matin qu’il faudra «plusieurs semaines» avant que les deux pays puissent assouplir les restrictions qui maintiennent les frontières fermées.

On devrait envisager de renvoyer tout d’abord au boulot les travailleurs de 50 ans et moins quand les mesures de confinement seront finalement allégées, afin de limiter la propagation du coronavirus et d’éviter d’envoyer une vague de nouvelles infections déferler sur le système de santé, fait valoir une étude du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO).