COVID-19, état de la situation au Québec: plus de 100 Québécois hospitalisés

MONTRÉAL — Plus de 100 Québécois sont désormais hospitalisés en raison de la COVID-19, dont 43 se trouvent aux soins intensifs, a souligné le premier ministre François Legault, jeudi.

Le nombre de personnes hospitalisées est passé de 78 mercredi à 106 jeudi.

Cette donnée est particulièrement importante à surveiller, selon les autorités de santé publique, car elle porte sur les cas les plus graves, soit ceux qui mettront le plus de pression sur le système de santé.

En livrant son bilan quotidien, le premier ministre a aussi rapporté que 1629 personnes sont atteintes de la COVID-19, une hausse de 290 cas depuis la veille.

La moitié de ces cas sont des gens de moins de 50 ans. Le groupe d’âge le plus touché est toutefois celui des 50 à 59 ans, qui compte près du cinquième des personnes infectées.

Près de 800 personnes atteintes de la COVID-19 sont des Montréalais, ce qui a mené directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda, à qualifier la métropole de «hotspot».

Parmi le nombre des personnes infectées se trouvent 46 travailleurs de la santé. Mais M. Arruda a noté qu’ils n’ont pas forcément été contaminés en travaillant, car plusieurs sont allés en voyage récemment.

Les décès

Le bilan des décès au Québec est maintenant de huit.

La huitième victime est un homme de 91 ans des Laurentides qui habitait dans une résidence pour aînés. Son décès avait été confirmé jeudi matin par le CISSS des Laurentides, mais l’homme est décédé mercredi.

Trois autres décès avaient été confirmés mercredi par la santé publique: une des victimes habitait dans le Bas-Saint-Laurent, une en Estrie et l’autre à Montréal.

Quant aux quatre premières victimes, elles étaient toutes des personnes âgées habitant dans la même résidence pour aînés dans la région de Lanaudière, à Lavaltrie.

Plus de 36 000 Québécois ont été testés jusqu’à maintenant pour la COVID-19.

«Le Québec est un des endroits au monde où on a fait le plus de tests, toutes proportions gardées, donc par (tranche de) 100 000 habitants», a déclaré M. Legault.

Services de transport en commun réduits

La Société de transport de Montréal (STM) a annoncé que ses horaires d’autobus et de métro seraient revus temporairement — à la baisse — à partir de lundi

L’offre de service en pointe sera ainsi réduite de 20 %.

Cette révision de service tient compte de la diminution majeure de l’achalandage et des besoins de déplacement des travailleurs essentiels, affirme la STM.

Une réduction des horaires d’autobus est aussi planifiée à Longueuil et à Québec dès lundi, et à Laval à partir de samedi.

Le Réseau Exo, qui avait diminué la fréquence de ses trains depuis lundi dernier, a fait savoir que ce sera aussi le cas pour ses autobus à partir de lundi.