COVID-19, état de la situation: bilan en baisse au Québec

MONTRÉAL — La vice-première ministre Geneviève Guilbault a témoigné vendredi d’un bilan en baisse sur tous les fronts au Québec, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Elle a annoncé 65 nouveaux décès, pour un total de 3865, tandis que 82 pertes de vie avaient été déplorées jeudi.

Six cent quarante-six cas se sont ajoutés, portant le total à 46 141, contre 720 la veille. Mme Guilbault s’est félicitée de cette stabilité, d’autant plus que le nombre de tests de dépistage, lui, est en hausse.

Le nombre de personnes hospitalisées a reculé de 25, à 1479, et celui de patients soignés aux soins intensifs de cinq, à 171.

On rapportait 349 cas de plus dans la région de Montréal, pour un total de 23 413. Ce sont 428 infections qui s’étaient ajoutées jeudi.

Le nombre d’infections était passé à 5002 à Laval et à 5621 en Montérégie.

Les autres développements de la journée

Le premier ministre Justin Trudeau laisse entendre que Québec ne répond pas à son offre d’aide pour retracer les contacts de personnes infectées par la COVID-19 dans la province.

Des organisations de transport public de la région de Montréal entreprendront lundi prochain la distribution de plusieurs dizaines de milliers de couvre-visages afin que leurs usagers puissent contribuer à limiter la propagation de la COVID-19.

Ottawa a annoncé un outil Web de recherche de prestations, «Trouver de l’aide financière pendant la COVID-19», sur canada.ca/coronavirusprestations, pour aider les personnes vivant au Canada à déterminer les programmes de prestations du gouvernement qui correspondent le mieux à leurs besoins.

Plusieurs pays ont commencé à tester les eaux usées pour détecter des signes du nouveau coronavirus comme indicateurs d’éclosion dans leurs communautés. Des chercheurs au Canada commencent aussi à se pencher sur nos selles.

Le Nouveau-Brunswick passe à la prochaine étape de son plan de déconfinement en assouplissant certaines mesures prises pour contrer la propagation de la COVID-19. Les barbiers, les coiffeurs, les églises, les installations de conditionnement physique, les soins dentaires, les massothérapeutes, les chiropraticiens et d’autres entreprises sont autorisés à rouvrir. Des bulles sociales regroupant jusqu’à 50 personnes pourront se rassembler à condition de respecter la distanciation physique.

Commentaires
Laisser un commentaire