COVID-19: fermeture des frontières américaines aux voyageurs de l’Europe

WASHINGTON — Le président américain Donald Trump prend une mesure extraordinaire dans l’espoir de freiner la propagation de la COVID-19 aux États-Unis et de rassurer les marchés financiers. Il a annoncé mercredi soir la fermeture des frontières américaines à tous les voyageurs en provenance de 26 pays de l’Europe pour une période de 30 jours.

Il en a fait l’annonce dans une adresse à la nation diffusée à la télévision mercredi soir, depuis le Bureau ovale de la Maison-Blanche, tout en précisant que l’interdiction entrera en vigueur à compter de 23h59 vendredi.

La fermeture des frontières des États-Unis aux voyageurs en provenance de l’Europe survient après que le président Trump eut blâmé l’Union européenne pour son action qu’il a jugé tardive face au nouveau coronavirus qui a pris les proportions de pandémie.

«Nous avons pris des mesures immédiates face à la Chine et maintenant nous devons prendre les mêmes mesures face à l’Europe», a-t-il affirmé.

M. Trump a précisé que la nouvelle restriction ne s’appliquera pas au Royaume-Uni et qu’il y aurait des exemptions «pour les Américains qui auront subi les dépistages appropriés.»

À ce jour, il y a plus d’un millier de cas confirmés de la COVID-19 aux États-Unis.

On ignore à quel moment le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a été informé des décisions du président Trump et on ne sait pas comment le Canada réagira à leurs conséquences.

À Ottawa, Cameron Ahmad, le directeur des communications du Cabinet du premier ministre, a dit qu’aucun commentaire ne serait fait sur les décisions des autres pays et que le premier ministre Trudeau continuera de prendre les siennes selon les avis de l’Agence de la santé publique du Canada.

Les plus populaires