COVID-19: Freeland se place en isolement dans l’attente des résultats d’un test

La vice-première ministre du Canada, Chrystia Freeland, a annoncé samedi s’être placée en auto-isolement en attendant les résultats d’un test de dépistage contre la COVID-19.

Sur son compte Twitter, Mme Freeland dit avoir pris la décision de subir un test «après avoir reçu une notification de l’application COVID Alerte».

La veille, le gouvernement avait annoncé une mise à jour de l’application qui permettra aux utilisateurs qui ont obtenu un résultat positif d’inscrire la date d’apparition des symptômes ou la date du test, permettant une meilleure estimation de la période où ils étaient le plus contagieux.

Toutefois, on apprenait aussi l’application était peu utilisée jusqu’à maintenant.

L’application Alerte COVID a été téléchargée plus de 4,9 millions de fois depuis son lancement, mais vendredi, on comptait environ 2900 Canadiens qui l’avaient utilisée pour avertir leurs contacts d’un résultat positif de la COVID-19.

Ce chiffre paraît bien peu, puisqu’on comptait 3000 nouveaux cas de COVID-19 dans les 24 dernières heures dans l’ensemble du pays.

Les personnes qui ont reçu un test positif peuvent entrer une clé à usage unique fournie par leurs autorités de la santé publique dans l’application sur leur téléphone mobile. Cette application avertit ensuite, de façon anonyme, toutes les personnes s’étant trouvées à proximité afin qu’elles s’isolent et subissent un test de dépistage.

Laisser un commentaire