COVID-19: La conjointe du chef conservateur a aussi contracté le virus

OTTAWA — C’est au tour de la conjointe du chef conservateur Erin O’Toole de développer des symptômes de la COVID-19.

Le Parti conservateur a annoncé, mardi, que Rebecca O’Toole a dû subir un nouveau test parce qu’elle se sentait fiévreuse dimanche. Elle a reçu un résultat positif lundi soir.

La semaine dernière, la famille au complet avait pu obtenir des tests de dépistage grâce à un programme réservé aux députés fédéraux. Le résultat de M. O’Toole, annoncé tard vendredi soir, l’a forcé à s’isoler. À ce moment-là, les résultats de sa conjointe et de leurs deux enfants étaient négatifs.

Le temps d’incubation du virus est de 14 jours, ce qui explique la nécessité d’une quarantaine de deux semaines lorsqu’il y a eu contact avec une personne infectée. 

C’est un employé du chef conservateur qui, le premier, a reçu un test positif de dépistage de la COVID-19 le 16 septembre. Ceci a poussé M. O’Toole à s’isoler d’abord. Puis, lorsque son propre test a aussi détecté la maladie, il a fallu que le premier ministre du Québec, François Legault, se mette en quarantaine. Les deux hommes s’étaient rencontrés le 14 septembre.

«Dimanche, Rebecca O’Toole a commencé à présenter des symptômes, notamment de la fièvre», a-t-on écrit dans le communiqué publié par le Parti conservateur, en fin d’avant-midi mardi.

«Elle est présentement en isolement à son domicile. Les O’Toole vont continuer de surveiller leurs enfants, Mollie (14 ans) et Jack (9 ans), pour des symptômes», a-t-on ajouté.

Laisser un commentaire
Les plus populaires