COVID-19: la pandémie a fait 118 nouvelles victimes

La pandémie de coronavirus a fauché 118 vies de plus au Québec, a annoncé mardi le premier ministre François Legault.

Le bilan de la province s’établit maintenant à 2398 morts.

On compte 794 infections confirmées supplémentaires, pour un total de 33 417.

Quarante-neuf personnes de plus sont hospitalisées, soit 1821, mais 218 le sont aux soins intensifs, un chiffre qui reste stable depuis quelques jours.

On recensait 16 991 infections dans la région de Montréal mardi, soit une augmentation de 385 par rapport à lundi. Le bilan est passé à 3604 infections dans la région de Laval et à 4006 infections en Montérégie.

Le bilan est stable, voire inchangé, dans la majorité des autres régions de la province. On comptait même mardi une infection de moins dans les Terres-Cries-de-la-Baie-James, par rapport à lundi.

Les autres développements de la journée

Le gouvernement fédéral annonce une aide de 252 millions $ pour le secteur agroalimentaire. De cette somme, 77 millions $ iront aux usines de transformation alimentaire afin de financer la protection des travailleurs.

Un nouveau sondage conclut que depuis l’éclatement de la crise de la COVID-19, un peu plus de huit Canadiens sur dix ont maintenu leur habitude de se rendre dans les marchés d’alimentation.

Un nouveau sondage en ligne suggère que la pandémie de COVID-19 a miné la confiance des Canadiens envers leurs voisins américains, alors que les résidants des États-Unis semblent avoir plus confiance en leurs voisins au nord qu’en eux-mêmes.

Le premier ministre de l’Ontario proposera cette semaine à ses homologues des neuf autres provinces et des trois territoires du Canada l’établissement d’une stratégie nationale pour repérer plus facilement les cas de contamination à la COVID-19.

Québec solidaire demande au gouvernement du Québec de reporter à plus tard la réouverture des écoles et des services de garde dans la région de Montréal, estimant que la crise du coronavirus n’est pas sous contrôle.

Une entreprise de biotechnologie de Vancouver affirme qu’un traitement pharmacologique conçu à l’aide d’anticorps pourrait protéger les populations les plus vulnérables à la COVID-19 en attendant la mise au point d’un vaccin.

La plupart des Canadiens adhèrent aux récentes décisions de leurs gouvernements à propos de la réouverture graduelle de l’économie après plusieurs semaines de restrictions causées par la pandémie de COVID-19. Un sondage Léger mené avec l’Association d’études canadiennes (AEC) démontre que dans les provinces qui ont annoncé des mesures de déconfinement, entre 60 % et 70 % des répondants en approuvent le rythme, alors qu’entre 16 % et 30 % auraient préféré que les autorités procèdent un peu plus lentement.