COVID-19: la SQ lance une opération spéciale pour «sensibiliser» aux directives

Face à la pandémie de la COVID-19, la Sûreté du Québec (SQ) lance une opération spéciale dans l’ensemble de la province pour «sensibiliser» les citoyens au respect des directives gouvernementales.

Une porte-parole de la SQ, Ann Mathieu, fait surtout état de «patrouilles préventives».

Elle rappelle que le corps policier a le mandat de porter assistance au ministère de la Santé et des Services sociaux dans le cadre de l’application de la Loi sur la santé publique.

«On demeure toujours à l’écoute des besoins de ce ministère. Si jamais celui-ci a une situation particulière où il demande une interaction de notre part, nous allons à ce moment-là lui porter assistance», a-t-elle précisé en entrevue téléphonique avec La Presse canadienne.

Questionnée sur l’éventualité d’imposer des amendes aux contrevenants, la porte-parole policière a répondu que la SQ «demeure toujours à l’écoute des besoins» du ministère.

«Mais je vous dirais qu’actuellement, la situation se déroule quand même très bien sur l’ensemble du territoire couvert par la Sûreté du Québec», a-t-elle ajouté.

Dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire décrété par Québec, la SQ a réaffecté certaines de ses ressources à du travail de terrain.

L’accès aux points de services de la SQ a également été restreint. Ceux-ci demeurent ouverts, mais les citoyens qui s’y présentent sont plutôt invités à décrocher un téléphone mis à leur disponibilité à l’extérieur. En l’absence d’un tel appareil, ils doivent téléphoner au poste par leurs propres moyens.

Les plus populaires