COVID-19: le braconnage de rhinocéros plonge de moitié

MONTRÉAL — Le nombre de rhinocéros tués par des braconniers en Afrique du Sud a plongé de moitié depuis le début de la pandémie de coronavirus.

Le quotidien britannique The Guardian rapporte que 166 animaux ont été tués pendant les six premiers mois de l’année, comparativement à 316 pendant la même période l’an dernier.

Des experts attribuent cette amélioration à la fermeture des frontières de multiples pays et à l’impact de la pandémie sur les réseaux internationaux de braconniers.

Ils préviennent toutefois que le braconnage recommence lentement à prendre de l’ampleur, au fur et à mesure que les restrictions sont assouplies.

Le braconnage des rhinocéros en Afrique du Sud est alimenté par une demande insatiable pour leurs cornes en Asie, principalement en Chine et au Vietnam.

 

Laisser un commentaire