COVID-19: le N.-B. signale 20 nouveaux cas pour un total de 57 cas actifs

FREDERICTON — Le Nouveau-Brunswick a signalé samedi 20 nouvelles infections à la COVID-19 pour un total de 57 cas actifs.

La province rapporte également un deuxième cas lié aux écoles, cette fois, à l’Académie Notre-Dame, à Dalhousie.

En conférence de presse, la médecin-hygiéniste en chef a reconnu que «ce n’est pas vraiment le début de la longue fin de semaine de l’Action de grâces que nous espérions».

«Toutes les personnes de la province doivent être sur un pied d’alerte et surveiller l’apparition de symptômes de la COVID-19, a lancé la Dre Jennifer Russell. Nous avons tous la capacité et la responsabilité de nous protéger les uns les autres.»

Douze des nouveaux cas ont été enregistrés dans la région de Moncton, sept dans la région de Campbellton et un dans la région de Fredericton, a précisé la Dre Russell.

Elle a aussi expliqué que l’infection signalée dans la capitale est liée à un voyage hors de la bulle atlantique et touche une personne dans la cinquantaine.

Quant aux sept cas de la région de Campbellton, ils découleraient de l’éclosion qui secoue ce secteur.

Neuf des douze cas dénombrés dans la région de Moncton sont pour leur part attribués à l’éclosion du Manoir Notre-Dame. Les trois autres font toujours l’objet d’une enquête.

Le ministre de l’Éducation, Dominic Cardy, a affirmé que le traçage des contacts se poursuit en lien avec le cas rapporté à l’Académie Notre-Dame, ce qui permettra de déterminer les mesures sanitaires à prendre dans les prochains jours.

«Je sais que toute l’équipe professionnelle, les élèves et les parents attendent tous avec un niveau d’anxiété parfaitement compréhensible des nouvelles de la santé publique», a-t-il déclaré, en les invitant à la patience.

D’autres communications de l’école sont attendues au cours du weekend.

Il s’agit du deuxième cas lié au réseau scolaire depuis l’apparition du virus en sol néo-brunswickois, avec une première infection rapportée à la Sugarloaf High School, à Campbellton.

Les régions de Moncton et de Campbellton se trouvent dans la «phase d’alerte orange» du système provincial, ce qui signifie que les déplacements y sont fortement déconseillés.

«Nous savons que, dans ces zones, des étudiants fréquentant des établissements postsecondaires veulent rendre visite à leur famille cette fin de semaine pour le repas de l’Action de grâces. Nous demandons à ces étudiants et à toute la population de ne pas se rendre dans une zone touchée ou quitter une zone touchée en ce moment», peut-on lire dans un communiqué publié sur le site web du gouvernement.

Le port du masque est devenu obligatoire dans tous les lieux publics intérieurs de la province vendredi, a rappelé la Dre Russell.

Les résidents des régions de Moncton et de Campbellton doivent également se couvrir le visage à l’extérieur.

Laisser un commentaire