COVID-19: le nombre de cas actifs continue de progresser au Québec

MONTRÉAL — Le nombre de cas actifs de COVID-19 au Québec a atteint le plateau des 2200 pour la première fois depuis le 25 juin.

Selon les données publiées dimanche sur le site de l’Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de cas actifs au Québec s’élevait à 2200, soit 146 de plus que la veille. Il s’agit de la 12e journée consécutive où une augmentation du nombre de cas actifs est constatée.

De son côté, le ministère de la Santé a indiqué dimanche que le Québec a recensé 58 583 cas depuis le début de la pandémie. Les autorités ont signalé 169 nouveaux cas.

Elles ne déplorent toutefois qu’un seul décès, portant ce triste bilan à 5667.

Certaines données demeurent toutefois encourageantes.

On compte neuf hospitalisations de moins, pour atteindre un total de 197. Parmi celles-ci, 10 se trouvent aux soins intensifs, deux de moins que la veille.

Les données de l’INSPQ font aussi état de 50 812 guérisons, une hausse de 109.

Le nombre des prélèvements réalisés le 24 juillet s’établit à 16 387, bien au-dessus de l’objectif des 14 000 souhaité par les autorités.

Trois régions sont particulièrement touchées par la recrudescence de la pandémie: l’île de Montréal, la Montérégie et les Laurentides où on a enregistré 50, 35 et 22 nouveaux cas. Ces trois régions comptent respectivement 18 474, 8648 et 3784 cas depuis le début de la pandémie.

Une progression, quoique plus lente, se poursuit dans d’autres secteurs de la province. Plusieurs autres régions ont dénombré plus de 10 nouveaux cas. Ainsi à Laval (18 nouveaux cas pour un total de 5988), dans la Capitale-Nationale (11 pour un total de 1942), en Mauricie-Centre-du-Québec (11 pour un total de 2076), en Estrie (11 pour un total de 1022), dans Lanaudière (11 pour un total de 4460).

Par ailleurs, les autorités municipales de Sherbrooke ont confirmé dimanche qu’un employé d’un camp de jour a été déclaré positif à la COVID-19. «À la suite des premiers éléments de l’enquête de la Santé publique auprès de la personne infectée, il a été convenu de placer un total de 26 enfants et de sept animateurs et animatrices en isolement pour une période de 14 jours à partir de la date de leur dernier contact à risque», peut-on lire dans le communiqué publié sur le site internet de la Ville de Sherbrooke.

Depuis le début de la crise, on a aussi signalé 657 cas en Outaouais (+4) et 366 au Lac-Saint-Jean (+1).

Au Canada

Jusqu’à maintenant, on a recensé 113 920 cas confirmés ou probables dans l’ensemble du pays. La COVID-19 a provoqué la mort de 8890 Canadiens.

Les autorités sanitaires canadiennes ont indiqué dimanche que 87 % des personnes atteintes se sont jusqu’à maintenant rétablies.

Les laboratoires canadiens ont soumis plus de 3,76 millions de personnes à un test de dépistage de la COVID-19. Au cours de la semaine dernière, 44 000 personnes en moyenne par jour ont subi un test de dépistage, dont un peu plus de 1 % d’entre eux ont obtenu un résultat positif, ont indiqué les autorités par communiqué.

Distribution des cas au pays, selon les plus récents bilans provinciaux et territoriaux : 58 583 cas au Québec, dont 5667 décès; 38 680 cas en Ontario, dont 2763 décès; 10 086 cas en Alberta, dont 178 décès; 3419 cas en Colombie-Britannique, dont 191 décès; 1178 cas en Saskatchewan, dont 16 décès; 1067 cas en Nouvelle-Écosse, dont 63 décès; 494 cas au Manitoba, dont sept décès; 266 cas à Terre-Neuve-et-Labrador, dont trois décès; 170 cas au Nouveau-Brunswick, dont deux décès; 36 cas à l’Île-du-Prince-Édouard; 14 cas au Yukon, cinq cas dans les Territoires-du-Nord-Ouest, tous guéris; aucun cas au Nunavut.

À ces bilans provinciaux et territoriaux s’ajoutent les 13 cas, tous guéris, chez les passagers rapatriés du navire de croisière Grand Princess le 10 mars.

Laisser un commentaire
Les plus populaires